Équipe de Aive

Aive : La start-up qui révolutionne la création de vidéo lève 3 millions d’euros

Aive est une start-up montpelliéraine qui automatise la création vidéo pour tous les supports. Créée depuis 2019, la jeune pousse vient de boucler un nouveau tour de table de 3 millions d’euros.

Un outil révolutionnaire

Si vous travaillez pour une agence de communication, cette plateforme est faite pour vous. Elle permet de découper, allonger ainsi que convertir à tous les formats vidéos possibles. L’idée est de prendre une vidéo source qui sera analysée par l’outil, une note sera attribuée et la vidéo pourra être reconverti dans n’importe quelles dimensions. Cette tâche souvent répétitive pour les créatifs est désormais automatisée grâce à l’intelligence artificielle.

Toutes les plateformes ont leurs formats, la télé, comme YouTube sont en 16:9, ce qui correspond à un écran horizontal. Les réseaux sociaux eux, sont généralement en 9:16, un format vertical. Cette différence empêche une même vidéo d’être publié sur différents flux. Aive est donc là pour contrer ce problème.

Crédit photo: Aive

Lire aussi: Akoneo ouvre le 1er incubateur à Capbreton

Lorsque les utilisateurs téléversent une vidéo, ils ont un aperçu global des forces et faiblesses. Ils sont informés si leur vidéo est adaptée pour les téléphones portables ou bien encore si la marque est bien mise en valeur.

Une nouvelle levée de fonds

La jeune pousse vient de récolter 3 millions d’euros afin de poursuivre son développement. Les business angels (personne physique qui décide d’investir) sont toujours présents dont Pauline Duval, Renaud Visage, Aurélie Jean. « De nouveaux visages ont fait leur apparition tels que celui du fondateur de Shutterstock Backmarket », confie Olivier Reynaud, co-fondateur de Aive, sur l’antenne de BFMTV.

En revanche, il n’y a toujours aucun capital-risqueur (personnes à haut moyen financier qui investit sur des entreprises très jeunes et innovantes). Grâce à ce tour de table, la startup veut passer d’une quinzaine à une trentaine de collaborateurs.

Un lancement dans le viseur

Lors de la présentation de la jeune pousse sur BFMTV, Olivier Reynaud confirme un lancement pour septembre 2022. Jusqu’à présent, la plateforme était en béta fermée. Malgré tout, certaines entreprises en ont eu accès, dont l’Oréal, Monoprix, Club Med ou l’entreprise japonaise Nissan.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*