Yooli lève 2 millions d’euros pour son portail de e-santé

   Article rédigé avec le soutien de

.

Fondée il y a tout juste un mois, la start-up toulousaine de e-santé Yooli annonce une première levée de fonds destinée à accélérer le déploiement de son portail de santé permettant de mieux appréhender l’hospitalisation et le parcours de soins.

Un tour de table composé exclusivement de professionnels de santé

Si le projet de Yooli, co-dirigé par Olivier Geoffroy et Christel Calas, est né il y a de cela 4 ans au sein des équipes innovation de la clinique Pasteur à Toulouse, il n’est pourtant sur le papier qu’une start-up de seulement un mois. En effet, la clinique toulousaine a décidé de céder la propriété du logiciel à sa spin-off, espérant ainsi faire évoluer la solution dans une démarche collaborative et communautaire. Une décision qui semble porter ses fruits puisque la jeune pousse vient de réaliser une première levée de fonds de deux millions d’euros. Le tour de table se compose ainsi de 70 actionnaires, dont 15 établissements de santé, des médecins, des chirurgiens et des professionnels du secteur. 

Une durée d’hospitalisation plus courte et une récupération postopératoire plus rapide

Même si la réalisation de cette précoce levée de fonds peut surprendre, elle est le témoin d’une solution plus que prometteuse et qui se différencie nettement de ce que propose la concurrence. En effet, Yooli est un « portail patient » numérique qui permet aux établissements de santé (hôpitaux, cliniques, plateaux techniques…) d’optimiser la prise en charge et le suivi médical des patients, et ce quelles que soient leurs pathologies. Alors qu’elle assure la gestion de l’ensemble des démarches administratives en ligne, la solution de Yooli intègre aussi à son portail le suivi postopératoire des patients tout en permettant une gestion complète des programmes RAAC (Récupération Améliorée après chirurgie), initialement proposés pour les interventions chirurgicales dîtes lourdes, mais qui ont tendance aujourd’hui à s’étendre à de nombreuses spécialités. Ainsi, le patient peut se tenir informé en amont de toute prise en charge médicale, se projeter dans l’organisation des soins postopératoires et ainsi réduire les conséquences du stress chirurgical.

7 millions d’euros pour 2025

Quatre cliniques ont déjà contracté le portail alors que celles du Medipole de Toulouse et d’Ambroise Paré à Neuilly dans les Hauts-de-Seine commencent à le déployer. 300 circuits médicaux ont d’ores et déjà été paramétrés et 150 000 patients en ont bénéficié à la mi-mars. Fondée en février 2021 dans le quartier de Patte d’Oie, la start-up, qui emploie 7 salariés, espère avec cette levée de fonds contracter une douzaine d’installations afin de renforcer son portail en y ajoutant de nouveaux contenus et un développement à grande échelle. Côté chiffres, Yooli prévoit d’atteindre les 7 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 2025 et compte pour cela procéder à la création d’une vingtaine de postes supplémentaires. 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*