Une levée de fonds de 2,6 millions d’euros pour Kyanos Biotechnologies

Spécialisée dans la production de microalgues via un procédé innovant, la start-up toulousaine Kyanos vient de boucler un tour de table de 2,6 millions d’euros. Cette levée de fonds permettra à la start-up de poursuivre le développement de sa technologie de rupture.

Nouvelle étape importante dans la vie de la jeune start-up toulousaine qui du haut de ses cinq printemps peut se féliciter d’une très jolie levée de fonds. En effet, Kyanos Biotechnologies vient d’effectuer une levée de fonds de 2,6 millions d’euros auprès de Zsolt Popsé, Régis Nouaille, le Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, le French Tech Bridge de Bpifrance ainsi que le Pass Rebond Occitanie. « Cette levée de fonds, dans le contexte sanitaire actuel, est une belle preuve de confiance de la part de nos partenaires dans le modèle Kyanos Biotechnologies. Elle constitue une nouvelle étape dans notre développement et vient conforter notre ambition de devenir leader dans la production de protéine durable » déclare Vinh Ly, Cofondateur et Président de Kyanos Biotechnologies. Un tour de table impressionnant donc, qui devrait permettre à la startup toulousaine d’augmenter ses capacités de production et de mettre en place un pilote préindustriel pour cultiver in fine ses microalgues à grande échelle, dans des bassins artificiels. 

Spécialiste de l’algoculture, la jeune pousse a conçu, développé et breveté un procédé innovant de production de microalgues, la « cyclotrophie », capable d’augmenter la productivité de manière significative tout en préservant la planète. Favorisant la valorisation des ressources carbonées renouvelables ainsi qu’un recyclage de l’eau utilisée, ce procédé permet à Kyanos Biotechnologies de nourrir l’ambition de révolutionner la filière des microalgues, et cette nouvelle levée de fond ne fait que la confirmer. « Accompagner Kyanos Biotechnologies dans son développement était sans équivoque pour nous. Sa technologie, son positionnement marché et le rapprochement avec GPC Bio lui apportent une envergure industrielle » explique Zsolt Popsé, fondateur et Président de GPC Bio. « Après avoir échangé avec l’équipe de Kyanos Biotechnologies et étudié son positionnement technologique et marché, j’ai souhaité investir dans l’entreprise pour apporter mon soutien au développement de cette pépite dans le respect des valeurs initiales » se réjouit Régis Nouaille, Président de RN4IT. 

 Répondant à des attentes en termes de nutrition, de santé et de bioénergie, le secteur est aujourd’hui estimé à 3,4 milliards € pour une production mondiale de 16 000 tonnes d’algues. Il devrait atteindre les 5 milliards € d’ici 2027.  

Sur la photo : l’arbre algal de Kyanos Biotechnologies, situé sur les allées Jean Jaurès à Toulouse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*