Toulouse. Avec la Fnac, le Kubb veut séduire le grand public


En partenariat avec

ToulÉco

.

Lancé en 2014 depuis Toulouse, le mini PC cubique de 12 cm de côté avait défrayé la chronique. Sept ans plus tard, la société Bleujour, concepteur et fabricant du Kubb, vient de signer un contrat de distribution avec la Fnac-Darty et part à l’assaut du marché américain.

Le Kubb continue sur sa lancée. Il s’attaque maintenant au marché des particuliers et des professions libérales. Ce mini PC cubique de 12 cm de côté, alliant design et technologie, est désormais disponible à la Fnac-Darty. Au début de 2021, son créateur, l’entreprise toulousaine Bleujour, a signé un contrat d’exclusivité de distribution avec la double enseigne.

« Le Kubb était jusque-là vendu en B to B via des revendeurs spécialisés en informatique en France ou à l’étranger. Il s’est ainsi écoulé à 50.000 unités depuis son lancement en 2014. Pour le particulier, nous avons choisi un partenaire premium qui correspond à notre typologie de produit », explique Jean-Christophe Agobert, PDG et fondateur de Bleujour avec huit associés. Affichant un chiffre d’affaires 2020 de 10,8 millions d’euros en croissance de 20%, Bleujour compte huit salariés. Bénéficiaire depuis trois années, l’entreprise se projette sur une activité en 2021 de l’ordre de 16 à 17 millions d’euros.

La conquête des États-Unis en 2022

« Nous réalisons 70% de notre chiffre d’affaires à l’export, en Europe, au Japon ou en Corée, mais pas encore aux États-Unis. C’est notre prochaine étape. Nous devrions ouvrir une filiale sur place en 2022 pour être présent physiquement là-bas et distribuer notre produit sur le marché américain », indique Jean-Christophe Agobert. Pour financer sa croissance, Bleujour prévoit de mener sa première levée de fonds depuis sa création dans le courant de l’année 2022. La société cherche à lever entre 10 à 15 millions d’euros auprès de partenaires actifs dans la structure et qui lui donneraient accès au réseau américain.

Une gamme renouvelée et enrichie vers le tout silencieux

Equipé de technologie Intel, silencieux, peu consommateur en électricité, très design, le Kubb est entièrement produit en France par des usines à Saint-Étienne ou à Revel en Occitanie. L’assemblage de certaines pièces est confié à un Esat (établissement réservé aux personnes en situation de handicap) à Colomiers. Produit dédié à la bureautique, cette unité centrale sort en nouvelle version plus performante, équipée de microprocesseurs de onzième génération d’Intel et capable de gérer quatre écrans simultanément.

En 2016, Bleujour avait lancé Octo, plus simple et moins design, comme produit d’appel pour concurrencer les produits asiatiques. La gamme s’est enrichie en 2019 avec le Move à la performance graphique accrue, devenu Move 2 dernièrement, et qui cible les cabinets d’architecture ou graphistes. Enfin, il y a deux mois est sorti le mini PC Wave entièrement silencieux, sans ventilateur. « Notre objectif, dans les deux années qui viennent, est de ne proposer que des équipements 100% silencieux. Le Kubb soundless existe déjà. Il se refroidit grâce à son châssis par convection naturelle », explique Jean-Christophe Agobert. Outre l’extension de la gamme de matériel, le dirigeant réfléchit à fournir dans le futur des solutions logicielles adossées à ses ordinateurs.
Isabelle Meijers

Sur la photo : Jean-Christophe Agobert, PDG de Bleujour, a commencé l’informatique en autodidacte à l’âge de dix ans. Avec un CAP de mécanique générale en poche, il crée Bleujour en 2002, resté en sommeil jusqu’en 2014, année de lancement du Kubb . Crédit : Rémy Gabalda – ToulÉco.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*