Sporteed. le Vinted de l’équipement sportif prend son envol.

La start-up montpelliéraine Sporteed développe une plateforme qui permet aux particuliers de revendre leurs matériels de sport. Un an après sa création, elle vient d’effectuer une deuxième levée et en envisage une troisième de plus grande envergure afin d’accélérer son développement à l’international. 

Fondée par Greg Cottret, la start-up Sporteed se veut la première plateforme communautaire de vente d’articles de sport entre particuliers. Du paddle au squash en passant par le football américain, la plateforme compte d’ores et déjà plus de 35 000 utilisateurs pour 10 000 produits en vente. Désormais disponible dans les pays francophones d’Europe (France, Belgique et Luxembourg), la société qui réalise en moyenne 300 ventes mensuelles, majoritairement dans l’achat revente entre particuliers.

Concrètement, le projet est destiné aux familles à la recherche d’équipements de sport pour leurs enfants, aux sportifs qui souhaitent changer leur matériel ou encore aux clubs qui désirent le revendre plutôt que de le jeter. Revendiquant son engagement social et environnemental, la start-up affirme s’adresser tout particulièrement aux personnes qui souhaitent consommer de manière plus responsable à travers son système d’économie circulaire, qui vise à réutiliser des produits de seconde main, afin de réduire l’impact sur l’environnement. 

Le 9 juin dernier, la jeune pousse montpelliéraine annonçait à nos confrères de La Lettre M avoir bouclé une levée de fonds de 450 k€, « permettant de soutenir l’activité de l’entreprise et maintenir la trésorerie pour une période de douze mois ». Valorisée à 1,5 M€ aujourd’hui, Sporteed entend procéder à une nouvelle levée de bien plus grande envergure d’ici la fin de l’année pour accélérer son développement à l’international. 

Sur la photo: Greg Cottret, montpelliérain inventeur de Sporteed (©Sporteed).

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*