Sigfox en redressement judiciaire, l’IoT Valley prend la parole

L’étoile montante de l’IoT français a été placée en redressement judiciaire le 26 janvier dernier, assorti d’une période d’observation de six mois par le tribunal de commerce de Toulouse.

En témoigne les montants records levés ces dernières années (plus de 277 millions d’euros depuis sa création), le Toulousain Sigfox a longtemps été annoncé comme l’avenir de l’internet des objets français. Des attentes que les commentateurs jugent comme « démesurées » pour expliquer le redressement judiciaire que l’écosystème du numérique local pressentait déjà depuis plusieurs semaines. 

En effet, selon un représentant de la tech toulousaine, la société avait fait part des difficultés financières à ses salariés en décembre dernier. Une façon d’anticiper la procédure de redressement judiciaire ouverte le 26 janvier dernier à la demande de Jérémy Prince, le président directeur général de Sigfox, pour une période de six mois. 

Fragilisé par la crise du Covid-19

Au-delà des espérances démesurées placées dans Sigfox, il semblerait que la crise du covid-19 ait elle aussi largement pénalisé la société, touchée de plein fouet par la pénurie de semi-conducteurs qui a « lourdement pesé sur la situation financière de l’entreprise et en particulier sur son niveau d’endettement », selon un communiqué de Sigfox. L’entreprise avait également lancé un plan de sauvegarde de l’emploi prévoyant la suppression de 47 postes en septembre 2020, soit quelques mois avant de voir son directeur historique Ludovic Le Moan écarté par le conseil d’administration en février 2021. 

L’IoT Valley reste optimiste

Présente dans plus de 70 pays dans le monde, Sigfox est aussi le fer-de-lance de l’association IoT Valley, spécialisée dans les technologies IoT qui fédère aujourd’hui 40 start-ups et 20 partenaires industriels et institutionnels. Dans ce contexte, la structure a tenu à apporter son soutien à Sigfox et à faire part de son optimisme quant à sa capacité à trouver des racheteurs dans les 6 prochains mois. « À ce jour, le réseau Sigfox reste le plus performant en termes de prix et de consommation d’énergie. Nous sommes confiants que la performance du réseau et la satisfaction de ses clients motiveront une suite positive à la situation économique de Sigfox. Nous sommes certains que Sigfox restera un partenaire clé de l’association », annonce la direction de l’IoT Valley dans un communiqué. 

D’autre part, l’association a confirmé la création d’un nouveau campus à Labège au deuxième semestre de 2023.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*