Régions : pourquoi les fusions prennent du temps

La fusion des anciennes régions « Languedoc-Roussillon » et « Midi-Pyrénées » a plus de 18 mois, mais c’est seulement aujourd’hui que les organismes privés fusionnent à leur tour. Voici quelques explications.

On le savait bien : les horloges de la politique et de l’économie ne sont pas synchronisées. La coutume était de dire que le « temps économique » était bien plus rapide que le « temps politique ».

Ne sommes-nous pas justement en train de faire le constat inverse ? En clair, le monde politique a acté la fusion des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées en janvier 2016. Depuis la plupart des organismes publics et parapublics sont devenus « occitans » et couvrent les 13 départements du territoire (grand comme l’Irlande, il n’est pas inutile de le rappeler).

En l’occurrence, le « temps politique » est allé cette fois plus vite que le « temps économique ». De combien de temps ?

Au regard des décisions prises par les clubs et associations professionnelles, l’éart est de 18 mois en moyenne.

La quasi-totalité des structures professionnelles se sont rangées au nouveau découpage administratif depuis quelques semaines seulement. Cela va des associations de promotion de l’entreprenariat féminin jusqu’aux cabinets de conseil ou aux structures chargées de « regonfler » le moral des entrepreneurs (comme 60 000 Rebonds, par exemple).

Tout cela prend du temps. On le sait. Mais au final, on peut de demander si la région « Occitanie Pyrénées-Méditerranées » n’est pas plutôt réellement née au printemps 2017 que durant l’hiver 2016 !

MID e-news     

Pascal Boiron était un journaliste spécialisé dans l'économie du numérique depuis 1987, il a notamment travaillé pour Technologies Bancaires, 01 Informatique, Décision Micro, Le Monde Informatique, Distributique... Il a co-fondé l'Agence "Campagne de Presse" en 2003 . Depuis 2009, Pascal était le rédacteur en chef de MID e-news. Il nous a malheureusement quitté en janvier 2020.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*