Osmozis innove avec l’Université de Montpellier

Opérateur de réseaux WiFi multi-services pour les campings et villages de vacances, Osmozis développe une nouvelle génération d’antennes WiFi en collaboration avec l’Institut d’Electronique et des Systèmes (IES) de l’Université de Montpellier. A la clé : une amélioration de 30 % des débits.

Gerard Tremblay, PDG d’Osmozis

Le montpelliérain Osmozis, n°1 français des services multi-connectés pour les campings et les résidences de vacances, associe à ses antennes WiFi une technologie qui permet d’améliorer jusqu’à 30 % le débit maximal distribué à chaque client. «Après un an et demi de recherche, nous allons intégrer les boitiers routeurs WiFi Osmozis dans nos futures antennes. Les objectifs étant non seulement de gagner en efficacité de débit distribué pour nos clients, mais également en coût de revient pour une meilleure compétitivité», déclare dans un communiqué Gérard Tremblay, Président Directeur Général d’Osmozis (8 M€ de CA en 2016, 65 collaborateurs).

Pour concrétiser ce projet, le pôle R&D de l’entreprise travaille en collaboration avec l’Institut d’Electronique et des Systèmes (IES) de l’Université de Montpellier. Le défi technologique : réduire les interférences entre les cellules maillées et augmenter les débits de communication entre les bornes WiFi.

Premiers prototypes disponibles cet été

Les premiers prototypes de ces nouvelles antennes seront testés dès juillet 2017 sur un site de vacances pilote. Les résultats de ce programme de R&D prévu sur une durée de trois ans, donneront lieu à un dépôt de brevet à l’échelle européenne.

Chantal Delsouc, MID e-news

Diplômée de l’Institut Français de Presse, Chantal Delsouc est spécialiste de l’économie numérique. Rédactrice en chef de MID e-news, elle est également co-fondatrice et directrice de l’agence éditoriale Campagne de presse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*