Wefight, l’intelligence artificielle dédiée à la lutte contre le cancer

Parce que les effets secondaires du traitement contre le cancer sont importants et qu’ils durent dans le temps, ils nécessitent, selon Wefight, un accompagnement du patient en dehors de l’espace hospitalier.

voir la vidéo 

C’est avec Vik, assistant personnel (chabot), que Benoît Brouard, CEO, et son équipe répondent à ce besoin et travaillent à améliorer la qualité de vie des patients. Grâce à l’intelligence artificielle, Vik permet aux patientes atteintes d’un cancer du sein, d’avoir des réponses à toutes leurs questions, à tout moment du jour et de la nuit (tous les messages de Vik ont été validés par des médecins ou des pharmaciens) : que ce soit sur les remboursements, les effets secondaires et leurs implications sur leur vie sexuelle, leur immunité,… et renvoie vers les professionnels de santé quand nécessaire. Vik les accompagne, ainsi que leur entourage, pour mieux vivre leur maladie et leur traitement.  La solution a déjà attiré plus de 3 000 utilisateurs.

La connexion à une interface médecin permettra également d’améliorer la relation patiente/médecin ainsi qu’une meilleure observance des patientes. Des remontées d’informations sur cette interface viseront à réduire les complications des traitements et d’adapter au mieux ces derniers.

Wefight est incubée au Bic et Montpellier et à la Station F à Paris.

Vidéo diffusée en partenariat avec le programme collaboratif d’accélération [Start]2You et réalisée en partenariat avec Pixilone

 

Diplômée de l’Institut Français de Presse, Chantal Delsouc est spécialiste de l’économie numérique. Rédactrice en chef de MID e-news, elle est également co-fondatrice et directrice de l’agence éditoriale Campagne de presse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*