L’intelligence artificielle menace-t-elle l’emploi ?

De nombreuses études publiées en 2017 évoquent la disparition de plusieurs millions d’emplois consécutivement à la montée en puissance de l’intelligence artificielle. Est-ce une véritable menace ou une peur irraisonnée du progrès ?

La montée en puissance de l’intelligence artificielle représente-t-elle une menace pour l’emploi ? Certains observateurs sont convaincus du contraire et affirme que le solde entre le nombre d’emplois créés et les suppressions d’emplois sera positif (voir ici).  A l’inverse, d’autres analyses anticipent la disparition de pans entiers des entreprises, notamment au sein des emplois dits de “middle management” et concernant principalement les classes moyennes (voir ici).  

S’il est difficile d’avancer une position tranchée aujourd’hui, on peut rappeler les arguments utilisés lors des précédentes grandes évolutions. En l’occurrence, le principal argument des personnes favorables à cette transformation ne sont pas différents de ceux utilisés au cours des deux derniers siècles (mécanisation, robotisation, information…) : cela ne va pas “remplacer” les salariés, mais leur permettre de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Au final, cela s’est toujours révélé faux. L’intelligence artificielle va-t-elle faire mentir cet adage ?

MID -e-news

Pascal Boiron était un journaliste spécialisé dans l'économie du numérique depuis 1987, il a notamment travaillé pour Technologies Bancaires, 01 Informatique, Décision Micro, Le Monde Informatique, Distributique... Il a co-fondé l'Agence "Campagne de Presse" en 2003 . Depuis 2009, Pascal était le rédacteur en chef de MID e-news. Il nous a malheureusement quitté en janvier 2020.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*