Les trophées de l’Économie Numérique 2021 : une édition sous le signe des retrouvailles et de la diversité

Le mercredi 30 juin 2021 ont été remis les prix des Trophées de l’Économie Numérique à Albi au cours d’une cérémonie ayant pour but de mettre en lumière les talents les plus prometteurs de la région Occitanie. Retour sur cet événement qui a tenu toutes ses promesses.

C’était avec un plaisir non dissimulé qu’Édouard Forzy, président de l’Association la Mêlée, inaugurait le mercredi 30 juin la vingtième cérémonie des Trophées de l’Économie Numérique. Une émotion partagée par la maire d’Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, qui se réjouissait d’accueillir cette édition dans la ville rouge, au musée au musée Toulouse-Lautrec. « Je remercie Édouard Forzy et l’ensemble de la Mêlée d’avoir choisir Albi pour cette cérémonie. Vingt ans après la première édition qui se tenait ici même, c’est un signal que nous prenons comme un symbole, d’autant qu’il y a certain nombre d’entreprises tarnaises parmi les nommés et les lauréats » annonçait-elle. Un symbole d’autant plus encourageant pour la maire tant le numérique est au cœur de l’ensemble des préoccupations, que ce soit celles des entreprises ou celles des collectivités. « Le fil rouge de cette cérémonie a été la présence de l’humain au cœur du numérique et pour une collectivité, une municipalité. C’est quelque chose de particulièrement important parce qu’aujourd’hui tout passe par le numérique. Les questions d’inclusion et de citoyenneté sont prépondérantes. Il ne faut pas voir le numérique comme un obstacle ou une obligation, mais bien comme une manière de fédérer et de justement permettre une inclusion d’autant plus importante. Quand on voit les projets qui ont été développés, on se dit qu’il y a des choses particulièrement innovantes et pertinentes et qui pourraient trouver leur place sur des territoires comme le nôtre » affirmait-elle .

L’émotion ambiante au cours de la cérémonie était aussi, il faut le dire, en partie liée aux retrouvailles des acteurs régionaux du numérique qui n’avaient que trop rarement pu se réunir physiquement depuis le début de la crise sanitaire. « C’est un grand plaisir de retrouver une partie de la communauté régionale en présentiel après cette longue période durant laquelle nous travaillions ensemble, mais dans les conditions que tout le monde connaît, qui n’étaient pas toujours propices à la meilleure émulation », reconnaissait Anne-Laure Charbonnier, directrice de Nubbo, qui venait remettre le Prix Start-up à la société Certipair, qui propose une solution web collaborative destinée aux professionnels de santé pour l’envoi de messages de prévention aux patients. « Certipair développe une solution très intéressante dans le domaine du médical, notamment sur des sujets particulièrement sensibles actuellement. L’intérêt de leur solution est d’éviter le curatif en développant des conseils préventifs et importants, permettant de limiter un certain nombre de maladies ou de difficultés. C’est un sujet d’intérêt majeur pour ses usagers et pour ses clients », précisait-elle. 

Du côté des lauréats, ces trophées ont confirmé la grande diversité des projets et des différents profils qui constituent l’écosystème du numérique en Occitanie. Pour exemple la société Wemet, qui fera partie dès le mois d’août de la nouvelle promotion incubée au Village by CA et dont le fondateur, Samuel Dassa, était venu recevoir pour l’occasion le Trophée Toulouse Métropole pour ses cartes de visite connectées. « Nous sommes très heureux d’avoir remporté ce prix. Nous sommes très impliqués dans la ville et dans la région, nous essayons de fabriquer et de travailler à l’échelle régionale, donc il était important pour nous de participer à ce concours. Cela récompense le travail effectué depuis plus d’un an et demi », expliquait-il. Une fierté partagée pour Paul Latournerie, fondateur de la société UpSignOn, lauréate du Prix Cybersécurité pour sa solution de gestion des mots de passe et de données. « Nous aimons pitcher et avoir les retours d’experts. C’est ce que nous cherchions avec la Mêlée, c’est également ce qu’on venait chercher avec ces trophées. Nous avons confronté les idées, et le fait d’être récompensés, c’est encore mieux pour nous. Cela va nous donner de la visibilité c’est évident. Nous espérons que cela va avoir un effet boule de neige, car aujourd’hui, nos concurrents ne sont pas les Gafas, mais plutôt le temps qui passe. Dans notre projet entrepreneurial, nous avons besoin d’aller vite pour exister », prévenait-il. 

Cette année le Grand Prix a été décerné à la société E(ye) Motion, qui propose un programme destiné à améliorer la perception visuelle en optimisant la vision périphérique et la mémoire visuelle. Jusqu’à présent spécialisée dans le sport de haut niveau, la société s’élargit aujourd’hui sur d’autres secteurs d’activité comme la santé, l’e-sport, le militaire. Précédemment suivi par le réseau R’Mine, le Réseau des Maisons de l’Innovation, du Numérique et de l’Entrepreunariat de Carcassonne Agglo, puis soutenu par des acteurs de la région tels que l’Agence AD’OCC et plus récemment la CCI, son fondateur, Nicolas Marchais, a adressé une pensée particulière à ceux qui l’ont accompagné durant ces dernières années. « Sans eux, je ne sais pas si je serais là aujourd’hui », reconnaissait-il. Un accompagnement des collectivités dont Stéphanie Guiraud-Chaumeil ne se cachait pas d’être fière. « Les collectivités, que ce soit la région par les accompagnements financiers ou les collectivités territoriales par les systèmes de dispositif mis en place, ont souvent conforté et formé ces jeunes entrepreneurs », confirmait la maire d’Albi. « Ensemble, nous formons une belle équipe », concluait-elle. 

Pour la liste complète des lauréats des Trophées de l’Économie Numérique, rendez-vous au lien suivant : https://www.midenews.com/les-trophees-de-leconomie-numerique-decouvrez-les-gagnants-de-2021/

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*