Les start-ups Kyanos Biotechnologies et Rubix S&I s’unissent pour la purification de l’air toulousain

Les deux pépites toulousaines associent leurs expertises respectives au profit de la ville de demain, une ville plus verte.

Toulousains, si vous passez (ou êtes passés) par les allées Jean Jaurès depuis septembre dernier, vous avez sans doute remarqué cette petite tour blanche de 5 mètres de haut qui arbore les nouvelles ramblas. Il s’agit de l’arbre algal, imaginé et conçu par la start-up Kyanos Biotechnologies dans le cadre d’une expérimentation Smart City menée par Toulouse Métropole. Un nouvel « épurateur d’air nouvelle génération » qui permet de lutter contre la pollution et le réchauffement climatique en purifiant l’air de la ville rose grâce à ses micro-algues. À la clé, 200 000 m3 d’air traité par an et l’équivalent de séquestration de carbone d’une centaine d’arbres.

Une combinaison de savoir-faire au service de la qualité de l’air

C’est avec l’ambition d’évaluer précisément les performances de dépollution et d’améliorer l’efficacité énergétique de son arbre algal que Kyanos Biotechnologies a annoncé sa récente collaboration avec une autre start-up toulousaine spécialisée dans le développement de solutions d’Intelligence Environnementale, Rubix S&I. « Je suis très heureux de cette collaboration entre Kyanos Biotechnologies et Rubix S & I. Notre ambition est d’innover pour améliorer la qualité de l’air des citoyens. Par la combinaison de nos savoir-faire nous sommes fiers de contribuer à une meilleure qualité de vie », se réjouit Vinh Ly, président de Kyanos Biotechnologies.

Une illustration emblématique du « TechForGood »

Ainsi, deux micro-capteurs mesurent la qualité de l’air en continu à l’entrée et la sortie de l’arbre, tandis qu’un troisième, fixé à proximité, renseigne sur les conditions générales de qualité de l’air sur les Ramblas. Les données sont ensuite remontées en temps réel sur la plateforme Rubix S & I pour permettre d’analyser les performances de l’arbre algal. « Cette collaboration est un très bel exemple de solutions concrètes pour la Smart City. Créer cette dynamique au travers de nos deux sociétés implantées localement est également une démonstration de la dynamique toulousaine et une illustration emblématique du “TechForGood”. Définitivement une association d’expertises qui fait sens pour une meilleure qualité d’air dans Toulouse ! », affirme Jean-Christophe Mifsud, Président de Rubix S & I.

Les premiers résultats de l’arbre algal récoltés par RubixS & I sont attendus pour septembre prochain.

Sur la photo : l’arbre algal de Kyanos Biotechnologies, situé sur les allées Jean Jaurès à Toulouse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*