L’Épitech Expérience 2021 revient pour une édition entièrement digitale

Cette année encore l’école informatique d’Épitech organisera son Épitech Expérience, un concours de projets de fin d’études innovants à travers les différentes écoles Épitech de France. L’événement sera disponible et accessible à tous en direct via la chaîne YouTube de l’école.

14 projets en compétition

Le 29 et 30 janvier prochains verront le retour du Épitech Experience, le « CES à la française » comme aime le décrire Emmanuel Carli, directeur général de l’école d’informatique qui forme des experts du secteur depuis 1999. L’événement est devenu avec le temps un rendez-vous incontournable depuis 2014 qui permet aux étudiants de l’école de prendre du recul par rapport à la révolution numérique en créant le cycle de l’innovation dont l’aboutissement est leur projet de fin d’études. Au cours de cette édition 2021, 14 projets sélectionnés parmi 122 seront présentés et trois d’entre eux se verront une place attribuée sur le podium. Cette année, les étudiants se sont prêtés au jeu de la présentation vidéo de leur projet pour pouvoir valoriser leur projet au mieux, présenter leurs démonstrations et ainsi permettre aux membres du jury, qui sont un peu plus d’une centaine à travers la France, de déterminer quels seront les projets sélectionnés.  

Une édition digitale inédite

Événement fondateur du programme Grandes Écoles en 5 ans, il tenait à cœur à l’école d’informatique de valoriser les projets étudiants en cette année particulière. « Ces projets sont le fruit de 3 ans de travail acharné depuis la troisième année, ils sont le nœud du dernier cycle de nos étudiants. C’est pourquoi il était essentiel pour nous de fêter cette étape-là comme la plus valorisante, symbolisant la reconnaissance des étudiants, des professionnels et des experts de l’innovation. Il était important pour nous de mettre en avant leurs capacités à innover, à prendre de la hauteur sur l’informatique et à se positionner sur les problématiques sociétales », explique Marie Petitjean, directrice du développement d’Épitech Toulouse. Un format digital pour cette nouvelle édition de l’Épitech Expérience qui comporte des inconvénients, mais aussi des avantages. « D’habitude, l’Épitech Expérience est une grande fête parisienne. Ce format digital va permettre à l’événement de prendre une envergure bien plus importante puisqu’il ne sera plus réservé aux Parisiens et à ceux qui peuvent se déplacer, mais à toute la France. Même si avec cette édition digitale nous allons perdre un peu ce côté humain, tout est mis en place afin que chacun puisse interagir avec les étudiants en fonction de leurs affinités avec les différents projets », assure-t-elle.

Le projet toulousain Tyr parmi les finalistes

Cette année, c’est le projet Tyr qui a été sélectionné pour représenter le campus d’Épitech Toulouse. Un projet né d’un constat, puisqu’après les attentats de Charlie Hebdo, les étudiants se sont rendu compte que la police avait perdu la trace des terroristes malgré l’installation de nombreux barrages et la mobilisation massive d’agents très complexe et coûteuse en ressources. L’équipe de Tyr a donc travaillé sur un type de drone capable en cas d’extrême urgence de suivre des groupes de personnes. « C’est un sujet très délicat. Outre le travail basé sur la faisabilité technologique, les étudiants ont été accompagnés dans leur démarche par des équipes de l’armée et de la police en se penchant sur les questions d’éthique que ce projet impliquait. Cela a permis aux étudiants d’avoir une idée globale du projet afin d’éviter les dérives de ce genre de flotte », précise Marie Petitjean. Ce sera donc aux côtés des 13 autres candidats que les membres de Tyr viendront défendre leur projet. Un projet que la directrice de développement d’Épitech Toulouse serait « particulièrement heureuse de voir valorisé puisque porté par des étudiants que j’ai accompagnés durant toute leur scolarité », confie-t-elle.

Un événement festif et « bon enfant »

Avec un projet retenu par école, on pourrait se demander si l’Épitech Expérience ne nourrissait pas un certain esprit de compétition parmi les différents campus de France. À cette interrogation, Marie Petitjean rétorque qu’il n’en est rien. « Nous faisons en sorte de réunir tous les étudiants de tous les campus soient réunis pour travailler ensemble sur les projets et ne faire plus qu’un seul campus. Le but est de créer une dynamique commune et globale, et non de dire que les étudiants toulousains sont meilleurs que ceux de Paris ou de Lyon. Il est important pour nous de ne pas travailler en campus isolés, mais plutôt comme une seule école qui travaille en réseau. Par contre, il est vrai que tout le monde joue un petit peu le jeu du régionalisme, mais cela reste très bon enfant, il n’y a pas de réelle compétition entre nous », précise la directrice du développement d’Épitech Toulouse.

Avec 18% d’étudiants devenus entrepreneurs sur les dernières promotions, l’Épitech Expérience pourrait être un aboutissement pour les uns, mais aussi le début d’une belle aventure pour d’autres qui auront à cœur de faire de leur projet étudiant un véritable projet professionnel.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://exp.epitech.eu/.

Les pitchs vidéo des projets sont également disponibles sur la chaîne YouTube d’Épitech au lien suivant : https://www.youtube.com/playlist?list=PLo-5_mVVGsBMh2-1otJipBLbTrpvMHpfL.  

Sur la photo: L’édition 2019 de l’Épitech Expérience à Paris.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*