La start-up toulousaine T-Live Media diffuse vos événements en totale immersion

   Article rédigé avec le soutien de

Fondée en 2019 à Toulouse, T-Live Media propose un dispositif complet et nomade de diffusion vidéo en temps réel. Un concept qui s’inspire directement de l’univers du gaming, dont Ladjal Reziga, fondateur de la start-up, est fortement attaché.

Un sac à dos de streaming

T-Live Media est une start-up toulousaine qui propose un service permettant de faire vivre les événements de l’intérieur en direct sur toutes les plateformes de streaming. Un moyen d’échange qui va permettre à un maximum de viewers, non seulement d’échanger entre eux, mais aussi d’interagir directement avec les acteurs présents, de façon inclusive et sans limitation géographique. Pour cela, la société a développé le Kays (« sac » en arabe littéraire). Il s’agit d’un sac à dos qui, équipé d’une caméra 4k, d’une batterie Hot Plug, d’une brique technologique et des agrégations 5G, 4G et wifi, permet de diffuser du contenu vidéo en direct sur des plateformes telles que Facebook, Twitch ou encore Instagram, et ce de façon totalement nomade. Adressé autant au monde de l’événementiel qu’à celui des médias ou des influenceurs, le Kays s’accompagne d’une application mobile de régie vidéo disponible depuis un téléphone, une tablette ou un ordinateur, appelée « T-Live Remote », qui permet de contrôler le sac en temps réel et à distance.

Du gaming, mais pas que !

La start-up toulousaine a d’ores et déjà couvert une multitude de grands évènements dans le domaine du gaming tels que la Japan Expo à Paris, le Red Bull Kumite, la Paris Games Week, l’Ultimate Fighting Arena ou encore l’EVO Japan à Tokyo. Cependant, Ladjal Reziga, fondateur de T-Live Media, compte bien imposer sa solution clé en main à différents domaines. « Étant un ancien compétiteur e-sport, il a été naturel pour moi de couvrir d’abord des événements de cet univers-là. Cependant, le Kays est applicable à d’autres domaines que le gaming. Nous pouvons faire vivre n’importe quel événement de l’intérieur, comme des séminaires ou même des concerts », affirme-t-il.

Pour cela, T-Live Média participe à la construction du projet avec l’organisateur de l’événement, afin d’en définir la couverture. « Nous préparons en amont un scénario rapide avec nos clients avec lequel nous déterminerons un itinéraire au sein de l’événement et réfléchirons sur les questions à poser. Ensuite, nous allons sur le terrain au contact des acteurs en permettant aux viewers d’interagir directement avec eux à travers des questions et des sondages. À la fin de l’événement, nous sommes ainsi en mesure de remettre des livrables très détaillés et pertinents », précise le fondateur de la start-up.

 Lauréat du Challenge Innovation de Toulouse Métropole, T-Live Media confie chercher en parallèle à réduire toutes les difficultés d’utilisation du Kays dans le but de le commercialiser afin que tout le monde puisse utiliser. « Nous souhaiterions le proposer aux journalistes, qui, c’est certain, en trouveraient très vite l’utilité. Pour les créateurs de contenus, youtubers ou streamers, qui sont souvent enfermés dans un décor de chambre ou de bureau, le Kays leur permettrait de proposer du contenu original en extérieur, n’importe où », explique Ladjal Reziga. La start-up devrait par ailleurs procéder au recrutement prochain d’un community manager, d’un business developper et d’un développeur.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*