La start-up montpelliéraine Sharvy sera présente sur le CES Las Vegas 2022

   Article rédigé avec le soutien de


.

La start-up qui développe une application de conciergerie d’entreprise intelligente annonce sa présence sur le plus grand salon de la tech mondial, le CES — Las Vegas — qui rouvre ses portes en janvier 2022, du 5 au 8 janvier. 

Un an après avoir effectué une levée de fonds de 1,2 million d’euros, la start-up fondée en 2018 par Stéphane Seigneurin et Alexandre Michel n’a cessé de faire parler d’elle depuis, notamment grâce à sa capacité de s’adapter aux différentes problématiques qu’a apportées la crise sanitaire. En effet, Sharvy, précédemment appelé MyCarSpot, développe une application de conciergerie intelligente qui permet d’optimiser les ressources d’une entreprise tout en rendant un meilleur service aux utilisateurs. Ces derniers peuvent ainsi gérer leur environnement de travail depuis leur smartphone en réservant leur place de parking, le restaurant d’entreprise ou les espaces de travail. 

Éviter le gâchis alimentaire et redynamiser les espaces de travail

Pour cela, l’application repose sur un algorithme décisionnel multicritères, autoapprenant, qui calcule et renvoie une réponse en temps réel lors d’une réservation. « Si on prévoit de venir travailler au bureau, alors, on peut réserver en 3 clics son parking, son restaurant d’entreprise, et son bureau à l’avance. Si on ne vient pas, on le signale pour que d’autres puissent profiter des services qu’on n’utilisera pas », précise la start-up. Un service qui permet ainsi aux restaurants d’entreprise d’adapter leurs capacités journalières pour éviter le gâchis alimentaire et favoriser une réallocation dynamique des places de parking déclarées vacantes. 

Un nouveau chapitre de son histoire

Au sortir de 2 ans de crise sanitaire et d’un repli sur le télétravail, l’application a naturellement rencontré un succès immédiat auprès d’organisations publiques et privées, PME ainsi que plusieurs grands comptes tels que La Mutuelle Générale, JC Decaux, Lavazza, Merck ou encore Onet. Utilisée quotidiennement par 30 000 personnes, Sharvy compte poursuivre son développement international et vise les deux millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici trois ans. Entre temps, la jeune pousse dit vouloir « écrire un nouveau chapitre de son histoire sur le CES 2022 à Las Vegas, en s’adressant à des décideurs qui viendront du monde entier ». 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*