Inclusion Numérique. Hind Emad, Montpellier 3M : « Ne pas donner de directive, mais s’inspirer d’une démarche de co-construction »

À l’occasion de la première journée Numérique en Commun [s] à Montpellier, Hind Emad, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, et Hélène Roussel, Directrice de la Mission Cité intelligente, reviennent sur les objectifs et les ambitions de la métropole en matière d’inclusion numérique.

« Favoriser une ville inclusive et solidaire »

 « Les trois objectifs de la Cité Intelligente sont de soutenir la transition écologique et climatique, le développement économique du territoire ainsi que de favoriser une ville inclusive et solidaire. Elle a pour vocation de traiter d’un certain nombre de sujets, et pas uniquement le numérique. Nous avons la volonté de répondre aux enjeux et aux besoins du XXIe siècle, et la Cité intelligente est l’élément charnière de toutes ces problématiques », explique Hind Emad, vice-présidente déléguée au développement économique et numérique à Montpellier Méditerranée Métropole. Après une première feuille de route très technocentrée en 2011 ainsi qu’une deuxième en 2016 axée sur les retours des phases de recherches et développement de ses partenaires, la Cité Intelligente de Montpellier finalise sa troisième feuille de route pour 2021 prenant en compte de plusieurs axes, en particulier la question de la lutte contre l’exclusion. « La ville intelligente a pour vocation à déboucher des services numériques, seulement si on ne se préoccupe pas de l’accès à ces services, on renforce l’exclusion sociale. Ce n’est pas le but recherché, voilà pourquoi nous l’intégrons dans une démarche transverse », précise Hélène Roussel, directrice de la Cité Intelligente. 

Le monde de la recherche autour de la table

Dans le cadre de cette nouvelle orientation de la feuille de route de la Cité Intelligente, Montpellier Méditerrannée Métropole organisait le jeudi 1er avril une journée Numérique en Commun [s], gratuite et accessible en ligne. L’occasion de rassembler un véritable « Consortium d’acteurs du public et du privé dédié à une action collective sur tout un territoire pour sensibiliser à la construction d’un écosystème du numérique, citoyen, responsable en phase avec les enjeux de son époque », affirme Hind Emad. C’est donc avec cette idée de créer une réelle synergie entre un maximum d’acteurs de la métropole mobilisés autour de ces questions qu’a été cette journée NEC, qui aura la particularité d’accueillir des représentants du monde de la recherche. « Nous avons cet avantage à Montpellier, de bénéficier de forts écosystèmes autour du numérique et de l’innovation, mais aussi dans le monde de la recherche. Nous sommes une ville universitaire importante, avec beaucoup de laboratoires. Notre volonté est de développer, à travers ces écosystèmes puissants, cette stratégie qui répond aux besoins des entreprises, des salariés, des habitants de la métropole, qui peuvent être moteurs dans cette démarche. L’idée n’est pas de donner une directive, mais de s’inspirer d’une démarche de co-construction entre les forces vives de notre territoire », conclut Hind Emad. 

Sur la photo: Hind Emad, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Déléguée au développement économique et numérique. DR.

.

À propos de Hind Emad :

Arrivée à Montpellier dès son plus jeune âge, Hind Emad y a effectué sa scolarité avant d’y fonder sa première société dans le secteur du service à la personne. Après avoir identifié, au cours de cette première expérience, un réel besoin de faciliter la mobilité pour toutes les personnes rencontrant des freins, qu’ils soient pratiques, physiques ou financiers, Hind Emad créée une deuxième start-up, portant une innovation à la fois technologique et d’usage. Accompagnée par le BIC de Montpellier, l’entrepreneuse travaillait en lien avec la métropole avant d’être identifiée par l’actuel maire président pour porter haut l’étendard de « Montpellier la Surdouée de l’Innovation » à un niveau plus politique et institutionnel, afin de renforcer les liens publics et privés. Hind Emad est aujourd’hui en charge du développement économique et du numérique de Montpellier Méditerranée Métropole tout en poursuivant en parallèle son activité au sein de sa start-up. 

À propos d’Hélène Roussel : 

Sociologue de formation et diplômée de Sciences Po Paris, Hélène Roussel s’est très vite spécialisée dans les politiques d’insertions et d’accès à l’emploi. Une expertise dans ces domaines qui l’a amenée à travailler au développement économique à la métropole de Montpellier. Au contact des entreprises nationales et internationales, elle devient en 2010 la référente au développement économique du projet de la Cité Intelligente en 2010, dont elle est la directrice aujourd’hui. 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*