ImmunRise Biocontrol lève 5 M€ pour finaliser le développement de sa première microalgue antifongique

la Spin off de l’École Normale Supérieure vient d’intégrer le groupe DE SANGOSSE à son capital pour finaliser le développement de l’« Amphidinium carterae », une microalgue qui devrait permettre de protéger les cultures de façon naturelle et biodégradable.

Fondée en 2015 par Lionel Navarro, directeur de recherche au CNRS et Laurent de Crasto, ingénieur agronome et Œnologue, la Spin off de l’École Normale Supérieure, engagée dans la transition agroécologique ImmunRise Biocontrol a fait de sa microalgue « Amphidinium carterae » son cheval de bataille. Et pour cause, cette dernière serait une alternative biopesticide sur un large spectre de maladies, permettant ainsi de protéger les cultures de façon naturelle et biodégradable, en droite ligne avec le plan gouvernemental « Ecophyto II+ » qui vise à réduire de 50 % les usages de pesticides de synthèse d’ici 2025.

C’est donc dans le cadre de l’accélération du développement de sa microalgue que ImmunRise Biocontrol a annoncé en ce mois de juillet avoir bouclé une levée de fonds de 5 M d’euros. L’entreprise compte désormais à son capital, aux côtés du groupe Baron Philippe de Rothschild (BPhR), acteur incontournable de la viticulture française, le groupe DE SANGOSSE, leader des solutions de Biocontrôle basé en Région Nouvelle Aquitaine. « Cette levée de fonds nous permettra de franchir les dernières étapes qui nous séparent de la mise sur le marché de notre produit en 2026, préalable au déploiement de notre activité en Europe » déclare Laurent de Crasto, PDG d’Immunrise Biocontrol.

ImmunRise Biocontrol envisage procéder à la commercialisation de sa microalgue d’ici 2026 et entend par ailleurs protéger « raisonnablement des millions d’hectares chaque année à l’échelle européenne. […] Nous avons aussi pour objectif d’apporter ces solutions sur les marchés américains du Nord et du Sud à moyen terme », explique Charlotte Glayrouse, directrice adjointe d’ImmunRise Biocontrol.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*