Commerces. À Toulouse, Smappen vous aide à bien choisir votre lieu d’installation

En partenariat avec

ToulÉco

.

Forte croissance, nouvelles fonctionnalités et nouvelle identité. Smappen (ex-Oalley) aide commerces et franchisés à développer leur réseau grâce à une application facile à utiliser, qui croise des milliers de data.

Ouvrir le bon commerce au bon endroit en tenant compte de la zone de chalandise, de la typologie de population, de la concurrence, des données de mobilité… C’est le rêve de tout entrepreneur et la base du métier. « Pour croiser toutes ces données, jusqu’à présent, des outils de géomarketing existaient, mais ils étaient complexes d’utilisation, et pas directement accessibles aux entrepreneurs. Notre appli Smappen, disponible sur abonnement, change complètement la donne. Elle permet en quelques minutes d’étudier le potentiel d’un point de vente », résume Dan Faudemer, le dirigeant et fondateur de la start-up toulousaine.

Par exemple, pour un réseau de restauration comme Sushi Shop, qui vise une clientèle de jeunes actifs urbains, l’appli Smappen indique combien de jeunes urbains, de 25 à 40 ans, habitent dans la zone de chalandise d’un futur point de vente. Elle dresse aussi leur portrait robot : sont-ils cadres, étudiants, propriétaires ou locataires ? Comment se déplacent-ils, où travaillent-ils ? Bref, correspondent-ils à la clientèle type ?

« Notre force de frappe, c’est de proposer un outil très simple d’utilisation, développé à partir d’un algorithme maison qui croise des données de mobilité avec des données géographiques à partir de milliers de data fiables, notamment issues de l’Insee, que nous rendons exploitables et compréhensibles », décrit Dan Faudemer.

Devenir leader sur le marché de la franchise

Le jeune ingénieur a monté son entreprise tout seul en 2018 et proposait, au départ, de l’analyse de zone de chalandise sous forme de prestation de conseil. En janvier 2020, il s’associe avec Laurent Leclerc et, en quelques mois, les deux entrepreneurs voient la demande exploser.
« Nous sommes passés de dix clients en septembre 2019 à plus de 400 clients aujourd’hui », indique Dan Faudemer.

De la restauration, en passant par l’immobilier, l’habillement, la grande distribution ou les pompes funèbres, Smappen est présent dans des secteurs variés et revendique déjà 13 % des parts de marché des franchiseurs. « Avec un chiffre d’affaires de 670.000 euros en 2021, soit une progression de 230 % par rapport à 2020, nous sommes en forte croissance, mais nous comptons dépasser le million d’euros de chiffre d’affaires dès cette année, en devenant leaders sur le marché de la franchise », indique le fondateur.

Actuellement hébergé chez At Home, la start-up emploie dix salariés et n’a pas réalisé de levée de fonds. « La question ne se pose pas encore, mais nous l’envisagerons sans doute à moyen terme pour nous attaquer au marché international, dans lequel nous comptons déjà 15 % de nos clients. »
Béatrice Girard

Sur la photo : Avec Smappen, Dan Faudemer bouscule le marché du géomarketing et connaît une croissance fulgurante. Crédit : Hélène Ressayres – ToulÉco.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*