À l’affiche des Indiscrétions de Hubert Vialatte: Pierre Charvet, Studi


En partenariat avec

.


Le groupe Studi (Galileo Global Education), implanté à Pérols, projette 300 créations d’emplois en trois ans. Sa croissance est portée par la mise en place du compte personnel de formation, des envies accrues de formation à distance pendant la crise sanitaire et l’explosion des reconversions professionnelles. Facturées entre 3.000 et 3.500 euros et accessibles de façon flexible, le soir ou les week-ends, ces formations préparent soit à des métiers en tension, soit à des métiers de demain. « Nos clients sont pour la plupart des actifs en quête de reconversion », précise Pierre Charvet, qui observe un rajeunissement des profils.


Studi vient de remporter deux appels d’offres. Pour Pôle emploi, l’opérateur formera plusieurs milliers de demandeurs d’emploi pour des diplômes de finances, comptabilité et secrétaire médico-social, ainsi que 500 contrats d’apprentissage. Autre gain, le lot « communication digitale » auprès de la région Ile-de-France, pour la formation de 2.000 demandeurs d’emploi et bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA). Plus dans Les Échos, à lire ici.

Sur la photo: Pierre Charvet, président de Studi.

.

.

Ce contenu a été rédigé en partenariat avec Les Indiscrétions de Hubert Vialatte. Newsletter éco hebdomadaire qui monte en Occitanie, Les Indiscrétions sont rédigées par le journaliste indépendant Hubert Vialatte. C’est un contenu gratuit, utile et au ton décalé, diffusé chaque lundi à plus de 5.000 décideurs. 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*