8,3% de croissance pour le marché français de l’ECM jusqu’en 2020

IDC s’attend à ce que le chiffre d’affaires du marché hexagonal de l’ECM passe de 323 à 410 M€ entre 2017 et 2020. D’ici quatre ans, le SaaS représentera 30% des revenus du secteur.

Le poids des différents segments du marché de l’ECM en France en 2017 et 2020. Source : IDC

Les ventes de logiciels de gestion de contenu d’entreprise (ECM) sont stimulées par la vague de la transformation numérique. En France, selon IDC, elles devraient connaître une croissance annuelle moyenne de 8,3% jusqu’en 2020. Elles génèreront ainsi 323 M€ de chiffre d’affaires en 2017 et 410 M€ trois ans plus tard. 58% des revenus attendus cette année seront générés par le commerce des plateformes de gestion de contenu, 28% par celui des systèmes conginitifs/IA et d’analyse de contenu et 14% par celui des applications d’eDiscovery (recherche dans fichier archivés). La manne qu’ils représentent profite à l’heure actuelle principalement et dans l’ordre à IBM, Microsoft et Adobe.

Les leaders de l’ECM on premise ne comptent pas tous dans le SaaS

Du moins, si l’on considère le marché français de l’ECM dans globalité. En effet, si l’on isole les « ventes » d’applications de gestion de contenu en mode SaaS, le classement des trois premiers éditeurs est cette fois-ci composé d’Aquia, de Google et de Microsoft. Dans l’Hexagone, la diffusion de logiciel d’ECM dans le cloud devrait enregistrer une croissance annuelle moyenne de 22,7% entre 2017 et 2020 contre +3,9% pour les applications d’ECM on premise. Les premières représenteraient alors 30% du marché global de l’ECM en France dans quatre ans.

Par Fabrice Alessi

Diplômée de l’Institut Français de Presse, Chantal Delsouc est spécialiste de l’économie numérique. Rédactrice en chef de MID e-news, elle est également co-fondatrice et directrice de l’agence éditoriale Campagne de presse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*