Découvrez les Tiers Lieux labellisés d’Occitanie !

Fab labs, espaces de coworking, fabriques de recherche, friches culturelles…les tiers-lieux, appelés ainsi puisqu’ils définissent un 3e lieu en dehors de son bureau ou de son domicile, ont comme objectifs communs de réunir plusieurs activités et de participer au développement économique d’un territoire tout en animant une communauté de personnes qui y travaillent et y vivent. Afin de soutenir plus d’une centaine de tiers lieux en Occitanie, la région a créé un label animé par l’agence AD’OCC pour garantir une qualité de services et de conditions de travail conformes à la législation.

Une meilleure visibilité pour les tiers lieux

Depuis 2016, La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée lance plusieurs appels à projets pour soutenir les Tiers Lieux, quels que soient leurs usages, des différents FabLab dans le cadre du projet FabRégion jusqu’aux espaces de travail partagés et les espaces de médiation numérique. Alors que ces appels à projets ont permis de soutenir financièrement plus d’une centaine de Tiers-Lieux, la Région a souhaité aller au-delà et a participé à la création du RésO’ Tiers Lieux labellisés en le confiant à l’agence régionale de développement économique AD’OCC. « L’objectif est de promouvoir cette démarche et surtout de faire connaître l’offre régionale, particulièrement importante et diversifiée auprès de tous ceux qui pourraient avoir un intérêt à fréquenter les Tiers lieux. Pour répondre à cet objectif nous avons développé et mis en ligne une plateforme dédiée qui présente le label, le réseau, ses actualités, son agenda et surtout une cartographie de tous les Tiers Lieux labellisés, avec un moteur de recherche via différents critères », précise Annie Fachetti, chargée de Missions « Réseaux et Entrepreneuriat » chez AD’OCC.

Une qualité et une conformité garanties

Ayant l’ambition d’inciter et de développer les usages numériques, ce label « Tiers Lieux Occitanie » offre plusieurs avantages aux usagers, aux entreprises, aux salariés ou aux indépendants, notamment celui de garantir une qualité d’accueil, d’animation et de services ainsi que des conditions de travail conformes à la législation. Cela fait partie des critères de la labellisation. « Au travers de cette labellisation, la Région soutient l’offre de nouvelles solutions d’organisation et de travail collaboratif, de fabrication pour ses utilisateurs », précise Annie Fachetti. « Il y a aussi un objectif de maillage et de développement territorial. Déjà avant la crise sanitaire que nous traversons, nombreux sont celles et ceux qui s’engageaient dans des démarches de redynamisation de certains territoires, de production de communs, de valorisation des ressources locales … Les Tiers Lieux sont l’une des réponses ! », ajoute-t-elle.

Les tiers lieux, des espaces aux usages riches et variés

Des usages liés à la fabrication numérique que l’on retrouve dans les FabLabs à l’apprentissage des outils informatiques que l’on pratique dans les espaces d’inclusion numérique, on trouve aujourd’hui une très grande diversité dans les usages et les services dans les tiers-lieux. « Ce qui fait la spécificité d’un Tiers Lieu c’est avant tout la communauté des usagers qui le fréquente et le territoire dans lequel il s’inscrit. C’est ce qui explique qu’aujourd’hui la plupart des Tiers Lieux proposent plusieurs services, sans être obligatoirement spécialisés. C’est ce que l’on appelle l’hybridation des usages, et c’est ce qui rend la fréquentation des Tiers Lieux particulièrement intéressante. Car l’on y rencontre bien plus que ce que l’on est venu y chercher ! », affirme Annie Fachetti.

Concernant la feuille de route du RésO, elle se veut en lien direct avec les objectifs confiés par la région Occitanie comme la valorisation, la promotion et la professionnalisation des Tiers Lieux labellisés, mais elle intègre aussi la réponse à leurs attentes et leurs besoins. « Nous organisons des Rencontres plénières où tous les Tiers Lieux labellisés sont conviés. Les échanges entre les membres et leur interconnaissance sont indispensables pour qu’ils se sentent membres et surtout acteurs de ce réseau qui est avant tout le leur. Lors de ces rencontres divers sujets sont bien sûr abordés, travaillés ensemble, comme les besoins en formation, les évènements à organiser ou auxquels participer », explique la chargée de mission. « C’est ainsi que sont nées les Journées portes ouvertes. Une opération que nous avons organisée début octobre et qui connaîtra certainement une prochaine édition en 2021 », conclut-elle.

Plus d’informations sur le site https://www.tierslieuxoccitanie.com/

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*