La start-up spécialisée dans la prévention des risques météorologiques et environnementaux OgoXe lance une levée de fonds

Fondée en 2015 dans les Hautes-Pyrénées par Guillaume Delai et Aileen Robert, la start-up OgoXe lance cet automne une levée de fonds afin de lancer sa phase d’industrialisation de ses objets connectés dans la prévention des risques environnementaux. La jeune pousse recherche actuellement près d’un million d’euros pour assurer son développement.

La détection des risques d’inondation en temps réel

« Une commune sur deux en France est concernée par le risque d’inondation, et lors de phénomènes météorologiques inhabituels, le temps de réaction est extrêmement bref. C’est pourquoi la gestion de l’alerte et la préparation à la crise sont primordiales », explique Guillaume Delai, CEO d’OgoXe et témoin des inondations de 2013 dans les Pyrénées. C’est face au manque d’information et de dispositifs que l’entrepreneur a décidé de concevoir une solution d’intelligence artificielle de prévention d’inondation avec l’aide d’un hydrologue et d’un géologue. En 2017, OgoXe est né, proposant un outil qui permet de mesurer en temps réel les variations des cours d’eau, d’intégrer les prévisions météorologiques et de modéliser les caractéristiques des bassins afin de fournir des informations les plus précises possible. Complète et intégrée, la solution s’adresse aux collectivités territoriales et aux entreprises (campings, bases de loisirs, hôtels) situées en zone à risque. Un boîtier est par ailleurs fourni aux riverains exposés pour les informer en permanence des niveaux de danger. « Grâce à notre dispositif de surveillance des cours d’eau, nous pouvons détecter de façon très précise les zones à risques, et ce à un instant t, afin de pouvoir prévenir les populations et les secours. Nous avons équipé une quarantaine de sites depuis 2017. Deux d’entre eux se sont correctement déclenchés chacun une fois en octobre 2018 à Sigean dans l’Aude, ainsi que dans un camping des Pyrénées-Orientales à Porté-Puymorens », se réjouit l’entrepreneur.

L’Europe en ligne de mire

Ayant plusieurs contrats en cours, principalement avec des communes d’Occitanie et de grands comptes comme EDF, la jeune pousse entend bien étendre son développement. Pour cela, OgoXe lance cet automne une levée de fonds via la plateforme Sowefund auprès d’investisseurs et de particuliers dans le but de structurer son offre commerciale, sa communication et son marketing. La somme levée permettra ainsi d’élargir ses effectifs et de mettre en œuvre des actions commerciales ambitieuses pour atteindre 2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. « Nous souhaitons déployer notre offre dans toutes les régions de France, mais également à l’export, dans un premier temps en Europe, spécialement en Espagne », prévoit Guillaume Delai.

Des prototypes pour détecter les feux de forêt en 2021

Par ailleurs, OgoXe travaille depuis 2 ans sur le risque de feu de forêt endogène. La start-up devrait déployer en 2021 ses prototypes qui, grâce à des capteurs implantés sur le terrain qui fournit des données sur la vitesse et la direction du vent ou les taux d’humidité, effectuent des mesures d’indicateurs qui, une fois modélisées, permettent ensuite d’établir une cartographie des zones sensibles. « Ces prototypes donneront des tendances selon le calcul de plusieurs variables sur site, agrégées en temps réel avec différents facteurs en guise de prédiction. Cette nouvelle solution, basée aussi sur l’intelligence artificielle, pourra ainsi donner des alertes lors de départs d’incendie », conclut le CEO d’OgoXe.

Tous les renseignements sur la levée de fonds https://sowefund.com/projet/93/OgoXe

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*