Bettr, l’application de cashback qui récompense les habitudes de consommation responsable

Née de la crise sanitaire, la start-up toulousaine Bettr lance une nouvelle application qui incite ses utilisateurs à consommer responsable dans un réseau de bons commerçants. La jeune société est actuellement à la recherche de testeurs pour accompagner son lancement prévu pour la fin octobre.

Transformer votre CB en carte de fidélité responsable, c’est possible !

L‘interface de l‘application Bettr, bientôt disponible

Fondée il n’y a que quelques mois, le projet de Bettr s’est développé sur l’idée d’inciter ses utilisateurs à mieux consommer et d’en être ainsi récompensé. L’application permet de transformer sa carte bancaire en une véritable carte de fidélité dans un réseau de commerçants sélectionnés, sans que l’utilisateur n’ait à effectuer une quelconque démarche supplémentaire. Épiceries, boucheries, poissonneries, bars, primeurs… Bettr s’emploie à référencer de nombreux commerces de proximité en adéquation avec ses valeurs. Ces derniers apparaissent ensuite directement sur la carte interactive de l’application, permettant à ses utilisateurs de facilement les identifier et les situer en fonction de sa position géographique.Pour l’utilisateur, il suffit ainsi de se rendre dans un de ces établissement et d’y effectuer ses achats par carte bancaire. Bettr détecte ensuite toutes les transactions et augmente automatiquement sa cagnotte sans même avoir à ouvrir l’application.

Un pourcentage des achats effectués dans les établissements partenaires se cumule ainsi sur une cagnotte personnelle, permettant en un mouvement de doigt, soit d’obtenir une remise sur ses futurs achats, soit de faire un don à une association de son choix. « Notre ambition est de créer du lien entre les consommateurs, les commerçants et les associations. Nous assurons un service 100% gagnant pour l’utilisateur tout en soutenant les commerces de proximité en leur donnant davantage de visibilité et en favorisant le don aux associations », se réjouit Thibault Descombes, cofondateur de la start-up.

Une application en adéquation avec les enjeux actuels

Les conséquences de la crise sanitaire ont été dramatiques pour beaucoup d’entreprises, et la start-up Flybot, précédent projet de Thibault Descombes, n’a pas fait exception à la règle. La startup, qui proposait un chatbot de voyage disponible sur Facebook Messenger et qui cumulait près d’un million d’utilisateurs, a vu son activité à l’arrêt total depuis le début du confinement. « Ce n’est pas tant la crise de la covid-19 qui a freiné directement l’activité de Flybot, mais les règles d’utilisations de Facebook qui ont suivi, rendant l’accès à la plateforme payante. Quand vous devez payer deux centimes pour échanger avec un utilisateur, c’est acceptable, mais quand vous avez des centaines de milliers d’utilisateurs, c’est plus compliqué à assumer pour une start-up », regrette le cofondateur de Flybot.

À la recherche d’un nouveau projet en pleine période de confinement, l’entrepreneur a donc planché sur l’élaboration d’un business model permettant d’avoir un impact responsable tout en restant viable sur le long terme. « Pendant le confinement, nous avons pu constater à quel point le commerce de proximité était important pour les consommateurs. C’est ainsi que nous avons décidé de développer un outil solidaire qui encouragerait et participerait à la revitalisation de l’économie locale.  Cependant, le grand défaut que nous avons pu constater sur les divers projets responsables ces dernières années, c’était qu’ils ne tenaient pas économiquement dans le temps », ajoute Thibault Descombes. Le principal défi était donc de trouver comment adapter le système de cashback que propose Bettr afin de pouvoir répondre aux enjeux actuels, en cohérence avec les valeurs de la start-up. C’est désormais chose faite.

Une version test pour la fin octobre

Composée d’anciens membres de Flybot, l’équipe de Bettr est aujourd’hui en pleine préparation d’une version test prévue pour la fin du mois d’octobre à Toulouse. « Nous comptons déjà une cinquantaine d’établissements partenaires et nous sommes actuellement à la recherche de testeurs pour accompagner le lancement de l’application. Nous espérons pouvoir réunir 1000 utilisateurs pour la phase de test à venir », conclut Thibault Descombes.

Pour faire partie des premiers utilisateurs de Bettr, rendez-vous sur le site www.bettr-world.com.

Sur la photo : l’équipe de Bettr, avec de gauche à droite Thomas Paramelle, Thibault Descombes, Guillaume Ponton, Lucien Haurat et Florian Garibal.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*