Retail tech : ChapsVision rachète le Montpelliérain Octipas

En partenariat avec

ToulÉco

L’Héraultais Octipas, spécialisée dans la digitalisation des points de vente et l’order management system, passe dans le giron du Francilien Chapsvision, qui officie dans l’analyse de données. Explications.

Devenir un poids lourd de la retail tech, pour accompagner les enseignes commerciales dans leur transformation digitale. C’est l’ambition de Chapsvision, basé à Suresnes, qui a développé une puissante plateforme cognitive destinée aux analystes et aux métiers. Le groupe vient d’acquérir le Montpelliérain Octipas. Tout juste créé, Chapsvision avait déjà mis la main en 2019 sur Sparkow, une solution relative à l’expérience d’achat en ligne. Avec cette deuxième opération de croissance externe, Chapsvision a les moyens d’accélérer, notamment dans le déploiement de solutions liées à l’omnicanal. En gardant un ancrage héraultais : Octipas, qui emploie vingt-cinq personnes (essentiellement des développeurs informatiques), maintient son implantation au Liner, à Pérols.

Pour ses clients, le groupe intervient sur des aspects informatiques très concrets : e-merchandising, e-store, systèmes de management, suivi fin des parcours d’achats… «Il faut unifier la chaîne de commande» , explique Guillaume Leman, COO de ChapsVision. «Les consommateurs ne comprennent plus les différences de prix et de services, les difficultés pour être remboursés, ou encore que l’on ne puisse pas ramener en magasin un produit acheté en ligne. Le client doit être connu du vendeur, il doit pouvoir obtenir rendez-vous. C’est par ses services qu’il reviendra plus souvent.»

Accélération de la transformation digitale

«La transformation digitale du secteur s’accélère en période de crise économique et sanitaire. Nos solutions répondent aux problématiques des retailers, ce d’autant plus avec la force de Chapsvision (200 salariés, 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, NDLR)», indique Nicolas Passlacqua, dirigeant d’Octipas. Sa société, où le mécanisme d’open innovation fonctionne à plein, devient la marque retail de ChapsVision. Parmi les 1000 magasins et sites e-commerce utilisant la plateforme intelligente de commerce unifié d’Octipas figurent ainsi LVMH, Celio, Zadig&Voltaire, The Kooples, Nature&Découvertes, etc.

«Cette acquisition va nous permettre de gagner du temps sur notre plan de développement», ajoute Guillaume Leman. Un plan à l’international est projeté. Après un démarrage en Espagne et en Italie, Chapsvision cible à terme les Etats-Unis et la Chine. L’ensemble devrait doubler de taille dans les deux ans, pour atteindre 40 millions d’euros de chiffre d’affaires. A noter que l’opération de rachat d’Octipas a été accompagnée par Jones Dray, Iris Finance et Doria Avocats.


Hubert Vialatte

Sur la photo : Nicolas Passalacqua, fondateur d’Octipas (Pérols). Il est désormais en charge du développement d’Octipas au sein du groupe ChapsVision à Suresnes. Crédits : DR.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*