Swish Live : l’appli toulousaine qui diffuse les matchs amateurs comme à la télé

En partenariat avec

ToulÉco

L’application Swish Live, créée par deux Toulousains, permet de diffuser les rencontres sportives de n’importe quel club en direct sur Internet. Une centaine de clubs est déjà client de la start-up.

Attirer les sponsors dans les clubs amateurs en diffusant les compétitions en direct sur la toile, comme les sportifs professionnels, et donner plus de visibilité pour tous les sportifs. C’est l’idée de la start-up toulousaine Swish Live qui a lancé en septembre 2018 son application, arguant d’une meilleure visibilité pour les clubs sportifs. Une centaine diffuse déjà leurs rencontres sur les réseaux sociaux via l’application, capable d’afficher le score, les logos et les noms des équipes.

«Nous avons eu l’idée de cette application au moment des JO de Rio», raconte Clément Gasner, l’un des trois fondateurs. «Certaines épreuves étaient peu diffusées par rapport à d’autres, ce que déploraient nos amis. Nous avons fait le constat que tout le monde filme les matchs amateurs avec son smartphone aujourd’hui et parfois le transmet en Facebook Live grâce au réseau 4G. Nous avons donc réfléchi pour reprendre les codes des retransmissions télé, qui n’existaient pas sur Internet et proposer un service abouti pour les clubs».

Booster la notoriété des clubs

Le TFC, le club de hockey des Belougas, le Toulouse futsal, le Toulouse Basket Club ou encore le centre permanent féminin Volley Ball Occitanie sont déjà clients de Swish Live, qui retransmet par exemple les matchs de coupe Gambardella des Violets. Pétanque, ping-pong, badminton, tennis ou moto-ball, tous les sports sont diffusables via l’application.
«L’application permet aux clubs de booster leur notoriété, tout en monétisant le contenu de leurs vidéos auprès de partenaires et en incrustant des publicités», précise Clément Gasner. «Cet été, nous avons même lancé l’offre Capsule Time, permettant de diffuser les plus belles actions d’un match».

Swish Live, qui coûte 29 euros par mois à ses clubs abonnés, totalise aujourd’hui près de 500.000 vues par mois et près de 200 utilisateurs réguliers. Elle est présente dans une dizaine de pays sur les cinq continents. La jeune pousse, qui compte trois salariés, affiche un chiffre d’affaires de 100.000 euros en 2019. Elle vise les 300.000 euros en 2020.


Julie Rimbert, ToulÉco

Sur la photo : les fans filment les matchs amateurs avec leur smartphone. Crédits : Swish Live – DR.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*