En Avant ! Épisode #8 – Dominique Pon : « En France, la e-santé ça avance ! »

Notre système de santé connait depuis quelques années une mutation qui s’est concrétisée avec la présentation d’une politique de transformation traduit par : Accélérer le virage numérique. Portée par le ministère des Solidarités et de la Santé, et forte d’une convergence singulière de l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la e-santé, une stratégie nationale du numérique en santé a vu le jour en avril 2019. De cette stratégie, est née une feuille de route partagée avec les acteurs du numérique en santé et portée de septembre 2019 à février sur tout le territoire. Les 17 régions ont été visitées, réunissant à chaque étape de 200 à 500 participants. En Occitanie, c’est le 3 octobre dernier que nous avons en duplex entre Montpellier et Toulouse, mis en avant la dynamique et la créativité numérique de notre belle région !

Et la COVID-19 est passée par là…

Aujourd’hui, force est de constater que le numérique en santé est devenu une des réponses à la crise sanitaire qui a touché notre pays : télémédecine et téléexpertise, transmissions et échanges des données de santé des patients en toute sécurité. L’épidémie a donc permis de conforter, si besoin était, la pertinence de la feuille de route et la nécessaire accélération de sa mise en œuvre par les acteurs publics et comme privés. De nombreux projets ont été menées avec succès grâce à une mobilisation exceptionnelle des agents publics et de leurs partenaires (associations de patients, professionnels et établissements de santé industriels, …). Beaucoup ont enrichi les référentiels socle, construit les grands systèmes d’information indispensables à la gestion de crise en des temps record, développé des services numériques à destination des citoyens et des soignants en permettant à tous de réutiliser les contenus et algorithmes sous-jacents, et animé l’écosystème pour créer les synergies nécessaires et décupler les bénéfices du numérique en santé.

Un engagement des pouvoirs publics sur la e-santé confirmé par le Ségur

Le 21 juillet dernier, les actions sur les piliers relatifs au secteur du numérique ont été présentées par Olivier Véran, lors du Ségur de la santé, et la place accordée au numérique est historique. Le ministre a une nouvelle fois affirmé son soutien au développement massif et cohérent du numérique en santé en France, condition indispensable à la transformation du système de santé, dans un cadre de valeurs éthique, citoyen et souverain. 2 milliards d’euros d’investissements seront consacrés pour les toutes prochaines années, ce qui est sans commune mesure avec les programmes précédemment portés. Ils permettront de donner un coup d’accélérateur sans précédent pour rattraper le retard dans la modernisation, l’interopérabilité, la réversibilité, la convergence et la sécurité des systèmes d’information en santé, fondamentaux de la feuille de route nationale du numérique en santé portée depuis 18 mois par le ministère.

Conscient de la chance que j’ai d’avoir été nommé responsable de ce beau chantier national, c’est l’Occitanie qui me rend plus fort et c’est aussi avec La Mêlée que j’ai construit « mes convictions numériques ». 20 ans, quel bel âge pour initier, stimuler et provoquer. Joyeux anniversaire à La Mêlée Numérique. Vous avez ouvert la voie, fait évoluer les mentalités, les manières de collaborer. C’est beau le numérique, et c’est HUMAIN avant tout. Merci !

Dominique PON,

Directeur de la Clinique Pasteur à Toulouse et responsable ministériel du numérique en santé.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*