Occitanie Start-ups ! My Lemonade digitalise les cartes de restaurants

Dans ce nouveau format, la rédaction de Mid e-News vous propose de découvrir chaque semaine une start-up qui fait la fierté de la région. Cette semaine, c’est au tour de My Lemonade, start-up toulousaine fondée en 2019 et incubée au Starter, qui développe sa solution de digitalisation des cartes de restaurants, déjà très appréciée par les professionnels en cette période de déconfinement.

Tenant son nom de ce que les restaurateurs appellent le service de limonade, c’est-à-dire les boissons servies en terrasse en dehors des heures de repas, la start-up toulousaine My Lemonade propose aux établissements d’augmenter leurs ventes en autorisant leurs clients à directement adresser leurs commandes depuis leur smartphone, dans leur langue et sans téléchargement d’application. Le principe est simple : en scannant un QR code collé sur sa table, le client déclenche l’ouverture d’une page web avec la carte des consommations sur son téléphone et passe sa commande. Derrière le bar ou en cuisine la commande est affichée sur une tablette dédiée, préparée et envoyée.

C’était en attendant de passer commande sur une terrasse dans une station de ski et face à la détresse du serveur que Cédric Brunet, cofondateur de My Lemonade, a eu l’idée de développer une solution pour fluidifier les passages en restaurant ou en brasserie. « L’idée de départ était de pouvoir capter des commandes que spontanément le serveur n’aurait pu prendre », se rappelle-t-il, ayant patienté ce jour-là près de deux heures son demi de bière.

Optimal, intuitif et multilingue

« Un des principaux avantages pour les restaurateurs, c’est qu’avec My Lemonade, on tend à maîtriser le temps passé en restaurant, ce qui leur permet de libérer les tables plus vite et proposer un second service », explique le cofondateur de la start-up. Mais My Lemonade se différencie de ses concurrents en développant un service le plus intuitif possible pour qu’un établissement puisse l’utiliser facilement, mais aussi en proposant une carte multilingue qui distinguera les produits grâce à un système qui permet de normaliser la description d’un plat selon des tags bien précis : modes de cuisson, élément principal du plat, élément secondaire, accompagnements, etc.. « Le multilinguisme est aussi un véritable atout chez My Lemonade. Si jamais je fais travailler un traducteur automatique pour traduire en coréen “suprême de volaille sur son retour de chasse”, alors qu’il s’agit d’un blanc de poulet sauce champignon, le résultat ne donnera rien du tout ! Alors que si l’on traduit par poulet/riz/champignon, le coréen, c’est tout ce qu’il lui faut. Et cela, nos concurrents ne l’ont pas », précise Cédric Brunet.

Une solution qui arrive à point nommé pour le déconfinement

Alors que les bars et restaurants de France ont rouvert leurs portes il y a peu suite à la période de confinement, la solution de My Lemonade est plus que jamais d’actualité. Tout d’abord parce que le service limite les contacts entre les clients et le personnel à leur strict minimum, sans avoir à manipuler un menu, ce qui s’inscrit pleinement dans les règles encadrant les réouvertures des établissements. Mais My Lemonade facilite aussi le redémarrage en effectifs réduits en attendant le retour à la normale. « Maintenant que les bars et restaurants sont en déconfinement suite à cette période du Covid-19, nous voyons bien que ceux qui nous disaient non il y a quatre mois reviennent vers nous maintenant », confie Cédric Brunet.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*