Montpellier. Cyleone lance le CYcov 19

 

Spécialisée dans la collecte des données pour de grands groupes industriels, lentreprise montpelliéraine Cyleone adapte son système au contexte actuel de crise sanitaire et lance CYCov19.

«  Notre société développe des boîtiers intégrant différents types de capteurs (thermiques, gaz, etc.) qui analysent et retransmettent des données pour des industriels. Nous créons des capteurs qui répondent aux besoins précis de chaque demande, explique Guillaume Boguszewski, fondateur de Cyleone. Les industries du nucléaire ou du gaz par exemple sont soumises à de fortes réglementations de sécurité, de sûreté et denvironment, et nécessitent donc des outils danalyse pointus et particuliers. », ajoute-t-il.

Le système de captation initial, déjà commercialisé en France à des fins de limitation d’impact sur l’environnement, de maintien de la sécurité ou de calcul du nombre de personnes dans des lieux recevant du public, a donc été aménagé afin de limiter la propagation du coronavirus. Cette diversification n’est autre qu’une nouvelle phase de sécurisation, adaptée à la situation actuelle, qui permet à Cyleone de s’ouvrir à une nouvelle clientèle.

Le CYcov19 contient deux caméras, une caméra classique qui récupère des images et repère les personnes qui ne portent pas de masque, et une caméra thermique, qui analyse la température et révèle les personnes fiévreuses.

« Il sagit dun cube de 12 x 12 centimètres, mobile, simple dutilisation et autonome. Il suffit de le poser quelque part, de lallumer et il sautogère. Il ne nécessite aucune installation et laffichage des données collectées se fait via une application compatible avec nimporte quel appareil smart. Cette simplicité d’utilisation fait du CYcov19 un matériel pouvant sadapter à tous types de lieux recevant du public, le but est avant tout de prévenir une deuxième vague de coronavirus. Son périmètre daction varie entre 10 et 20 mètres, l’idée est de linstaller dans l’entrée d’un lieu de passage afin de capter la totalité des personnes entrantes », déclare Guillaume Boguszewski.

Cet outil simple d’utilisation et mobile a donc vocation à être placé dans n’importe quel lieu recevant du public (aéroports, gares, collectivités, magasins), ce qui le rend attractif pour une large clientèle.

La startup revendique un total respect du RGPD, en théorie, seules les données impératives sont transmises, à savoir : les images d’analyse de port du masque, et les informations collectées par  la caméra thermique révélant la fièvre des passants. Les données récupérées doivent être sécurisées et transmises au seul utilisateur, depuis le boîtier CYcov19 via une application. Cependant, Cyleone se dédouane de toute responsabilité quant à l’utilisation du CYcov19 par une personne qui n’en aurait pas informé les usagers du lieu où il est placé.

Cyleone collabore avec la société Apitec (active dans le secteur du diagnostic industriel) pour le déploiement commercial du CYcov19. Un partenariat stratégique qui permet au groupe montpelliérain de déléguer en partie la distribution et la négociation commerciale, et de toucher de ce fait une clientèle plus large.

Sarah Gerothowl, MID E-NEWS

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*