Occitanie Start-ups ! – StyQR numérise vos livrets d’accueil

Occitanie Start-ups !

Dans ce nouveau format, la rédaction de Mid e-News vous propose de découvrir chaque semaine une start-up qui fait la fierté de la région. Cette semaine, c’est au tour de StyQR, une start-up nîmoise créée en 2018 qui propose une solution de digitalisation des livrets d’accueil pour améliorer l’expérience des voyageurs.
En proposant donc des informations accessibles, pertinentes et mises à jour, StyQR apporte ainsi une plus-value aux hébergements de vacances et place l’expérience client au cœur de leur accueil.

StyQR, la start-up qui numérise vos livrets d’accueil


C’est lors d’un voyage au Portugal que Julien Boisseau et Jonathan Lalinec ont réalisé à quel point la barrière de la langue pouvait s’avérer problématique. Sans information sur les activités à faire et après avoir attendu le quatrième jour pour se rendre compte que les chaises longues de la piscine étaient rangées dans un cabanon, les deux entrepreneurs ont imaginé un système qui permettrait de briser cette barrière de la langue et de faciliter l’accès à toutes les informations utiles relatives au séjour. C’est ainsi que StyQR est né.

Un livret d’accueil digital personnalisable et facile à réaliser

StyQR est un livret d’accueil digital qui, à travers une application web, met à disposition toutes les informations nécessaires au voyageur, des bonnes adresses aux codes wifi. Grâce à un QR code mis à disposition dans le logement, ou via le lien URL envoyé par le propriétaire, les voyageurs ont ainsi un accès direct au livret depuis leur smartphone. Pour les propriétaires, la start-up leur permet de gagner du temps et de gérer leur livret d’accueil en toute autonomie avec un tableau de bord complet et intuitif. « L’atout majeur de StyQR, c’est la facilité de création du livret et la personnalisation totale de ce dernier. Grâce à notre interface ludique, même une personne qui éprouve des difficultés à utiliser les outils numériques peut très facilement créer son propre livret d’accueil », explique Julien Boisseau, cofondateur de StyQR.

L’offre de StyQR se décline sous deux formules. L’une est entièrement gratuite et sans engagement (StyQR Free), tandis que l’autre est une formule premium, qui permet la gestion de plusieurs livrets, la personnalisation de l’apparence et la traduction automatique du livret en 7 langues différentes (Anglais, Allemand, Portugais, Espagnol, Néerlandais, Italien et Russe). Cette deuxième formule coûtera 30 euros par an et par livret à l’utilisateur, qui peut bénéficier d’un essai de 14 jours gratuits.

Une nouvelle version enrichie de fonctionnalités supplémentaires

La nouvelle version de StyQR, sortie en 2020, permet dorénavant d’accéder au livret en mode hors connexion et intègre un nouveau module d’informations d’arrivée et de départ. “Ce nouveau module d’information va permettre de prévoir les lieux d’échanges de clés et de permettre de faciliter les états des lieux d’entrée et sortie, sans avoir à se déplacer”, affirme Julien Boisseau.

Les modules préexistants ont eux aussi été améliorés, rendant possible au propriétaire de créer ses propres catégories, d’ajouter images et documents, de modérer les commentaires sur son “livre d’or”, ou encore de partager plus facilement ses bons plans et créer un livret plus personnel. Aussi, avec cette nouvelle version, l’application s’approche davantage de la marque blanche, puisqu’il est désormais possible d’enlever le logo StyQR du livret d’accueil.

Le B2B pour objectif

Comptant aujourd’hui plus de 2300 livrets actifs, StyQR ne cesse d’évoluer depuis son lancement en novembre 2018, et prévoit d’intégrer de nouveaux modules dans un avenir proche, notamment un module carte des restaurants : « nous avons développé ce nouveau module qui sera disponible dans les prochains jours, pour aider les restaurateurs en cette période de Covid. De la même façon que les propriétaires proposent leur livret d’accueil, les restaurateurs pourront aussi y présenter leur carte sur StyQR », explique le cofondateur de la start-up.
Pour l’instant, les particuliers représentent une très grande partie des livrets sur StyQR, mais à l’avenir, l’entreprise prévoit de davantage se développer sur le côté B2B. « Nous allons adapter nos formules à partir du mois de septembre pour tout ce qui est hôtels et campings. Aussi, nous effectuerons cet été une période de test avec Maeva.com. Nous allons les aider à améliorer l’accueil et l’expérience client au moment de l’arrivée sur le site » conclut Julien Boisseau.

 

 

Les fondateurs de la start-up souhaitent aussi permettre la vente additionnelle à travers le livret avec la création d’une marketplace, et développer les marques blanches avec les grands acteurs du secteur touristique, afin de faire de StyQR la référence de l’accueil digital pour les solutions d’hébergement.

 

Clément Seilhan, Mid e-News

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*