walane-de-georide-avec-georide-2-nous-navons-plus-de-concurrence

Walane de GeoRide : « Avec GeoRide 2, nous n’avons plus de concurrence »

Alors que le marché de la moto en France a connu une croissance de 16,4% en 2019 selon la Chambre syndicale de l’automobile et du motocycle (CSIAM), certains entrepreneurs et start-ups redoublent d’ingéniosité afin de faciliter le quotidien de ces motards, pour qui la sécurité de leur moto est bien souvent une source constante de stress. En première ligne, GeoRide, une start-up française créée en 2018 et spécialisée dans le tracker GPS connecté. La jeune société vient de sortir le GeoRide 2, un appareil innovant qui se démarque sur le marché. Entretien avec Walane, président de la société GeoRide.

 

GeoRide, c’est quoi ?

GeoRide est un boîtier connecté qui, fixé sur sa moto, envoie une multitude d’informations directement sur le téléphone de l’utilisateur à travers une application optimisée. Ludique, il comporte 3 fonctionnalités principales, que sont le Tracker GPS en temps réel, une alarme connectée à son smartphone et un détecteur de chute. « Au-delà de la sécurité de la moto et du pilote, notre ambition est surtout d’effacer complètement le stress de la passion moto qui est omniprésent », explique Walane. Ainsi, le motard bénéficie de tout un panel de possibilités pour un abonnement de 5 euros par mois, qui permet de faire fonctionner la carte sim qui fonctionne avec tous les opérateurs afin de capter automatiquement le meilleur réseau à portée, les nouveautés, l’infrastructure et les appels téléphoniques d’un robot en cas de chute.

 

Le marché de la moto, un marché « désertique»

C’est suite au vol de sa moto, en novembre 2017, que Walane quitte son métier de youtuber pour développer une application qui tracerait son véhicule et enverrait automatiquement une notification sur nos téléphones pour prévenir des cas suspects. « J’avais commencé à regarder ce qu’il se faisait sur le marché, mais rien ne me correspondait. Il existait des traceurs GPS et des applications, mais elles n’étaient pas du tout optimisées et coûtaient une fortune. Pour le coup niveau innovation, le marché de la moto, c’était un désert ! », atteste-t-il. L’entrepreneur a donc décidé d’y apporter ses connaissances en informatique et son expérience de motard, en planchant sur un concept de tracker dans le cloud qui, au lieu de répondre d’une simple carte sim, aurait tout un serveur dédié. C’est ainsi que GeoRide est né.

 

Dès sa sortie, le produit connaît un franc succès. « Nous sommes arrivés sur un marché où il y avait très peu de concurrence, ce qui nous faisait un peu peur pour tout avouer. Nous n’avions pas d’indicateur pour savoir si l’offre allait rencontrer la demande. Mais dès les premiers retours, qui étaient très positifs, la machine s’est mise en marche et la concurrence est arrivée », affirme Walane.

 

GeoRide 2, la nouvelle génération

Alors que le premier boîtier fêtera ses deux ans en juin, la start-up a récemment lancé sa deuxième génération de tracker moto, avec le GeoRide 2. Doté d’une technologie Bluetooth et d’une autonomie de quatre mois, l’appareil apporte un tout nouveau panel de nouveautés, à commencer par sa taille. « Cette nouvelle version est fabriquée en France, ce qui nous a permis de travailler sur un modèle de boîtier bien plus petit, qui tient dans le creux de la main, et donc peut être placé n’importe où sur sa moto », assure le fondateur de GeoRide. Ce nouveau modèle permet aussi aux motards de consulter l’inclinaison de leur moto lors d’un virage, ou même de reconstituer des tracés de circuits à partir de leurs précédentes virées.

 

Accompagné d’un badge de proximité qui détecte le motard et permet de ne pas avoir à activer ou désactiver manuellement l’alarme, le nouveau boîtier se veut ainsi un produit évolutif et facile d’utilisation. « La très grande majorité de nos utilisateurs installent eux-mêmes le GeoRide sur leur moto. C’est vraiment joindre le fil rouge sur la borne rouge et le noir sur la borne noire ! De plus, notre système Bluetooth nous permettra d’effectuer les mises à jour logicielles seulement en approchant son téléphone de son véhicule. Le GeoRide 2 est doté de capteurs même pas encore utilisés, mais qui le seront petit à petit ! » prévient l’ancien youtuber.

 

Une image maîtrisée et une communauté de passionnés

Concernant son prix, le GeoRide 2 sera disponible pour 269 euros. « L’ambition était dès le début de proposer un prix le plus bas possible. Quand on a présenté les nouvelles fonctionnalités, les gens s’attendaient à un produit qui avoisinait les 500 euros. Lorsqu’ils ont vu le prix, ils étaient choqués ! Nous avons toujours eu pour l’ambition de faire de GeoRide une marque forte, qui n’a pas besoin de passer par un distributeur. Nous voulons maîtriser notre image de A à Z ».

 

De plus, les utilisateurs ont accès, à travers GeoRide, à un réseau social communautaire privé qui leur est dédié. Il leur permet de voir les motards disponibles dans un périmètre de 20 kilomètres, de vendre leur véhicule entre gens de confiance, de partager ses photos ou encore d’organiser des balades à plusieurs. « La plupart des utilisateurs qui achètent GeoRide sont des fans de moto. Il y a ce quelque chose en plus qui pousse les motards à partager leur passion. En multipliant ses fonctionnalités, nous avons crée ce réseau social comme un véritable Instagram de la moto ! » déclare Walane.

 

De nouvelles perspectives à l’horizon

GeoRide se vend en France et en Suisse pour l’instant. Mais la start-up ne compte pas s’en contenter et veut intégrer le marché européen dès l’été 2020. « Le lancement de GeoRide à l’international est un de nos principaux objectifs. Nous allons traduire tout le service cet été pour commercialiser GeoRide au Royaume-Uni, qui est un marché avec beaucoup de potentiel. Ensuite, nous élargirons sur l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie, où il y a de quoi faire aussi. Nous sommes assez sereins sur notre technologie et sur nos capacités de recrutement pour nous lancer à l’étranger », assure l’entrepreneur.

 

En effet, le nouveau boîtier se distingue clairement de tout ce qui existe sur le marché, et permet à la start-up de manœuvrer avec une longueur d’avance en toute confiance. « Avec GeoRide 2, nous n’avons plus de concurrence ! Nous avons vendu plus de 1000 boîtiers en une semaine, ce qui est énorme. Même si à l’avenir beaucoup essaieront de s’inspirer de GeoRide, je pense qu’on aura toujours cette avance, et surtout cette philosophie, qui n’est pas juste de faire du tracker GPS, mais de continuer à aimer la moto et de protéger la liberté qu’elle procure » conclut Walane.

 

Pour découvrir ou redécouvrir les vidéos de Walane, rendez-vous sur sa chaîne Youtube.

 

Propos recueillis par Clément Seilhan

 

Laisser un commentaire