OCSEED, le nouvel outil d’investissement pour le développement des start-ups en Occitanie

OCSEED, le nouvel outil d’investissement pour le développement des start-ups en Occitanie


Financée par la région Occitanie et quatre banques régionales, que sont la Banque populaire Occitane, la Banque populaire du Sud, la Caisse d’Épargne Languedoc Roussillon et la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, la nouvelle société d’investissement régionale OCSEED a tenu son premier comité le 29 avril dernier.

 

Assurer la transition entre l’émergence du projet et la première structuration de l’entreprise

« Face aux besoins persistants de financement des très jeunes entreprises innovantes en Occitanie, il apparaissait nécessaire de proposer un outil dédié au capital-amorçage, s’articulant intelligemment avec les autres solutions de financement », explique Carole Delga, présidente de la région Occitanie. En effet, OCSEED a pour vocation de soutenir financièrement les start-ups de la région Occitanie dans leur phase précoce de développement, jusqu’au stade correspondant aux critères recherchés par les fonds d’investissement d’amorçage ou de série A.
Gérée par l’incubateur toulousain Nubbo, à l’origine du projet, OCSEED propose aux start ups une enveloppe d’un montant de 100 000 à 300 000 euros par opération sous forme d’obligations convertibles pour permettre aux start ups d’amener leurs preuves de concept jusqu’aux premiers clients, de réaliser les recrutements et les investissements nécessaires. L’objectif est de faire effet de levier sur les financements bancaires et les aides publiques notamment. «OCSEED assure ainsi une continuité entre les phases de création et de croissance des entreprises et réduit le risque pour les investisseurs du tour suivant», expliquent Anne-Laure Charbonnier et Thierry Merquiol, présidente et directeur général d’OCSEED.

 

Ocseed, Un outil d’investissement déjà opérationnel

Deux start-ups ont déjà pu être financées. La première, Smartcatch, est petite société spécialisée dans le développement de systèmes nanotechnologiques permettant de capturer les cellules tumorales circulantes dans le flux sanguin pour optimiser le diagnostic et le suivi des cancers. La deuxième est Hinfact, développe des solutions destinées à la formation des pilotes d’avion en simulateur, qui traitent les erreurs de monitoring à l’origine de la très grande majorité des incidents aériens.

Bien évidemment, OCSEED ne compte pas s’arrêter là. La société a pour objectif d’investir dans 20 start-ups innovantes BtoB au cours des 5 prochaines années.

Pour être sélectionnées, les entreprises doivent être domiciliées en région Occitanie, avoir moins de trois ans, être issues des secteurs technologiques ou numériques, et elles ne doivent pas avoir réalisé de levée de fonds significative. Les modalités précises de sélection et d’intervention, ainsi qu’un simulateur, sont disponibles sur le site d’OCSEED.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*