Édito confiné: La nécessaire Transformation

Édito confiné: La Nécessaire Transformation

 

«Chers lecteurs, chers adhérents, chers amis,

 

Nous vivons aujourd’hui une crise profonde jamais vécue, de mémoire d’homme, dont nous ne pouvons encore mesurer les conséquences sociales, économiques, ou sanitaires.

 

Dans ce contexte difficile, il semble important de nous serrer les coudes, et d’avancer ensemble, en Mêlée (en respectant les gestes barrières bien sûr). Fort heureusement, nous voyons fleurir les initiatives solidaires, nous ressentons l’envie de continuer à aller de l’avant dans l’adversité, nous admirons l’inventivité ambiante qui nous donne une lueur d’espoir et nous fait d’ores et déjà réfléchir à l’après-covid-19.

 

Pour la Mêlée, cette année, qui est celle des 20 ans de l’association, avait aussi bien mal débuté avec le départ de notre regretté rédacteur en chef de Midenews depuis plus de 15 ans, Pascal Boiron. Bien évidemment, la situation ne nous a pas permis de reprendre les parutions depuis.

 

C’est dans ce contexte que nous relançons la publication de Midenews, et nous comptons sur votre soutien pour nous partager vos actualités ou vous faire les relais d’initiatives positives et constructives. Nous avons besoin de vous pour encourager cette dynamique.

 

Nous y croyons parce que nous avons tous besoin, aujourd’hui plus encore qu’hier, de nous tenir informés de ces initiatives, de l’actualité numérique et de la “Nécessaire transformation”.

Nous y croyons parce que les fractures sont désormais flagrantes. Trop d’organisations, trop de citoyens sont encore trop éloignés du numérique, et s’il le fallait, la crise actuelle l’a fortement démontré.

Enfin, nous y croyons parce que, justement, nous le voyons. Le numérique apporte tant de solutions, en temps de crise comme dans de meilleurs temps, qu’il est dans l’ADN de la Mêlée de pousser ces initiatives, de les faire savoir, de les soutenir, de les impulser.

 

Croyez que la Mêlée saura apporter sa contribution à l’émergence d’un monde réinventé,

 

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière ».

 

Édouard Forzy, président de la Mêlée

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*