Mêlée Numérique 2019 : haut la main !

melee-numerique-2019-haut-la-main

Inaugurée le 30 septembre, l’édition 2019 de la Mêlée Numérique a réuni près de 10 000 personnes durant 8 jours et joue les prolongations.

De gauche à droite : les représentants du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, du SICOVAL, de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, de Toulouse Métropole et de La Mêlée.

Qu’est devenu le numérique dans notre société ? La réponse est sans doute apportée par le patron de L’Oréal, Jean-Paul Agon, cité par le responsable du numérique à la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), Bernard Pineau : « Le e-commerce n’est pas la cerise sur le gâteau, c’est le gâteau ! ». Le constat pourrait être le même pour l’ensemble du numérique : ce n’est plus un alibi pour occuper nos temps morts, il nous occupe du matin au soir.
Du matin au soir, depuis lundi 30 septembre, la Mêlée Numérique 2019 remplit l’agenda de plusieurs milliers de personnes. Un foisonnement tel que ce festival – qui occupe cette année 8 jours – commence à trouver que, « une semaine, c’est un peu court », comme l’a rappelé Nadia Pellefigue, vice-Présidente du Conseil Régional Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, notamment en charge du numérique. Dans la région, la filière emploie directement 65 000 personnes, mais le numérique concerne désormais quasiment tous les Occitans. Dans ce contexte, la perspective de réunir plus de 8 500 personnes durant 8 jours ne semblait pas hors de portée.
La FEVAD – créée en 1957 et qui réunissait tout d’abord les acteurs de la VPC (vente par correspondance), les « vépécistes » – a présenté ses chiffres et indiqué que le marché français du e-commerce allait cette année passer le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires et des 40 millions d’acheteurs (qui commandent en moyenne une fois par semaine). Et après ? Concrètement, le e-commerce se fond dans le commerce, et inversement. « Le grand débat qui occupait les discussions concernait jusqu’à présent la gratuité de la livraison, considérée comme une condition sine qua non, explique Bernard Pineau. Très bientôt, le débat va s’orienter vers la gratuité des retours ! »
Au-delà de ces exemples, la Mêlée Numérique a rassemblé plusieurs dizaines d’intervenants et plusieurs milliers de personnes au cours de 8 journées (voir notre reportage photos ci-dessous). Beaucoup de contenus ont été produits, notamment sur des sujets comme le e-commerce, l’open innovation, la e-santé, la cybersécurité, la blockchain, le sport connecté, le rôle des startups, le e-tourisme, la data, la transformation numérique des PME, l’usine du futur, le BIM*, la foodtech, l’emploi et la formation dans le digital, les freelances… : nous reviendrons sur eux plus en détail lors de nos prochaines éditions. La 8ème journée (lundi 7 octobre), la Mêlée Numérique s’est déplacée avec succès à Labège, dans les locaux de Digital Campus, pour une journée dédié au handicap et à l’inclusion, sur la thématique globale « Numérique pour Tous ».

Pascal Boiron, MID e-news

  • BIM : Building Information Modeling

 

 

partagez cet article !:

Laisser un commentaire