JobsTIC et mystère « soft skills »

jobstic-et-mystere-soft-skills

Les recruteurs accordent de plus en plus de place aux « soft skills », mais qu’est-ce-que c’est ?

Voici quelques décennies, votre QI (« quotient intellectuel ») déterminait quasiment tout. On a voulu compléter l’évaluation d’une personne par le QE (« quotient émotionnel »). La montée en puissance des « soft skills » (littéralement « compétences douces », mais plus exactement le « savoir être »). Cette notion complète également les « hard skills » (les compétences techniques, les formations). En résumé, l’embauche d’un informaticien ne devrait plus être dictée uniquement sur ses compétences techniques, mais aussi sur sa capacité à travailler en équipe et sur sa « relation aux autres ». Comment évaluer ces « soft skills » et quelle importance leur donner pour l’évaluation d’une candidature ? Cette édition de JobsTIC, qui aura lieu dans le cadre de la Mêlée Numérique, tentera de répondre à cette question, notamment lors d’une table-ronde qui fera intervenir Harmonie Mutuelle, Ferchau, Article 1 Occitanie ou Provok’IT. Les autres thèmes abordés seront « Entreprises connectées : comment déconnecter vos collaborateurs ? » ou « Les nouvelles formes d’acquisition de compétences ». L’événement sera complété par une session « speed recruit / speed coaching » (voir le programme complet).

En parallèle, une journée sera consacrée aux freelances. « La Journée du Freelance », qui aura également lieu dans le cadre de la Mêlée Numérique proposera des solutions concrètes des freelances : vente, prospection, pricing, politique des grandes entreprises, réussir un entretien, statuts, etc.

MID e-news

partagez cet article !:

Laisser un commentaire