Très haut débit : mieux vaut Tarn que jamais !

tres-haut-debit-mieux-vaut-tarn-que-jamais

C’est SFR qui a remporté le marché du très haut débit, dans le Tarn en tout cas. 100% des Tarnais y accéderont d’ici 2022.

De gauche à droite : François PROISY, sous-Préfet de Castres, Christophe HERIN, Conseiller Départemental, Christophe RAMOND, Président du Conseil Départemental du Tarn, Alain WEILL, PDG Altice France et
Patrick Drahi, Président Fondateur d’Altice.

Une convention de délégation de service public (DSP) a scellé le partenariat entre le Conseil Départemental du Tarn et SFR. Christophe Ramond, Président du Conseil départemental du Tarn, Alain Weill, Président Directeur Général de Altice France et Patrick Drahi, Président Fondateur d’Altice, ont présenté la DSP (pour 25 ans) relative à la conception, l’établissement et l’exploitation du réseau de communications électroniques à Très Haut Débit du Tarn qui permettra l’accès au Très Haut Débit via la Fibre Optique sur l’ensemble du territoire départemental.

D’ici l’automne, une société de projet établie dans le Tarn, sera mise en place, avec pour rôle d’assurer la bonne exécution de la convention au plus près du terrain.

Durant les quatre prochaines années, plus de 138 000 prises FTTH (Fiber To The Home, ou fibre jusqu’à l’habitant) seront construites sur l’ensemble du territoire du Tarn pour desservir tous les particuliers, entreprises et établissements publics. 47 Nœuds de Raccordement Optique (NRO) seront également créés pour permettre leur connexion.

En tout, ce sont 450 000 kilomètres de Fibre Optique qui seront nécessaires au déploiement du Très Haut Débit sur l’ensemble du Tarn. Alors que le projet initial avait pour objectif un déploiement de la fibre et des montées en débit à l’horizon 2031, cette DSP représente :  9 ans de gagnés pour le déploiement complet de la fibre, 243 millions d’euros d’économie pour les contribuables, 0€ de dépenses pour les intercommunalités et les communes et 0€ de frais de raccordement à la fibre pour les foyers tarnais. L’investissement total porté par SFR FTTH et sa filiale sur la durée totale de la Délégation de Service Public est de 271 millions d’euros dont 28 millions d’euros de participations publiques (soit 10,3 % du coût d’investissement). Ce projet ambitieux vise à couvrir 100% du territoire en fibre optique au cours des quatre prochaines années puis, à compléter ce réseau au fur et à mesure de la création de constructions nouvelles et à assurer le maintien en bon état de l’infrastructure ainsi déployée.

Ce vaste chantier, en phase opérationnelle dès 2019, va avoir pour effet de dynamiser l’économie locale. En effet, à la demande du Conseil départemental du Tarn, SFR s’est engagé à faire appel à des entrepreneurs locaux, ainsi qu’aux acteurs départementaux de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle, telles que la Fédération Départementale du BTP du Tarn et l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat. Ce sont près de 25 000 heures de formation et plus de 150 000 heures d’insertion qui seront dispensées. Cela représentera 1 400 emplois équivalents temps plein (ETP) sur 25 ans dont 1 200 pour la phase de conception/construction.

Avec cette Délégation de Service Public, le Département du Tarn et SFR s’engagent aux côtés des communes et des intercommunalités, avec le soutien de la Région Occitanie et de l’Etat, pour accompagner tous les Tarnais sur le chemin du Très Haut Débit (jusqu’à 1Gbit/s, soit 60 fois plus rapide que le réseau ADSL actuel).

partagez cet article !:

Laisser un commentaire