A Toulouse, le promoteur Urbis teste une nouvelle appli pour séduire les acheteurs

a-toulouse-le-promoteur-urbis-teste-une-nouvelle-appli-pour-seduire-les-acheteurs

Urbis, filiale à 100 % de Bouygues Immobilier, expérimente un chatbot qui sélectionne des biens correspondant parfaitement aux critères des acheteurs. Objectif de ce Tinder de l’immobilier : Améliorer la relation client et se différencier de la concurrence.

L’époque où les clients faisaient la queue devant un bureau de vente pour acheter un logement neuf est bel et bien révolue ! Aujourd’hui les acheteurs potentiels font leurs repérages sur la toile et ils détestent par dessus tout être obligés de passer par les mailles d’un service commercial.
« Pour contourner le problème, et ré-enchanter cette première relation client, nous venons de mettre au point Urby, un Chatbot qui remplace le conseiller commercial au bout du fil. Celui-ci propose en quelques clics des biens ultra compatibles avec les souhaits de l’acheteur », décrit Lucie Vellas, la directrice marketing et communication qui a imaginé l’innovation.
Le choix entre trois logements en 5 minutes chrono
L’acheteur potentiel arrive par le site du promoteur. Il renseigne son identité avant de faire son choix entre deux parcours : acheter un bien ou investir. « Il répond alors à une dizaine de questions qui permettent de cerner sa demande : taille du logement, budget, quartiers recherchés, critères particuliers, etc. En moins de trois minutes, Urby est capable à partir de ce questionnaire de lui proposer trois logements qui matchent parfaitement avec son profil et ses critères », poursuit Lucie Vellas.
Avec cet outil, le promoteur veut optimiser la première relation client. « Jusqu’à présent, le premier contact se faisait sur des sites de vente de logements neufs, par des moteurs de recherches à l’efficacité limitée, qui renvoyaient les acheteurs en ligne vers une quinzaine de résidences en cours de commercialisation, mais sans répondre vraiment à leur demande », compare la jeune femme.
Ce projet a vu le jour dans le cadre de l’appel à projet interne Digital Makers, lancé chaque année depuis trois ans par Bouygues immobilier, la maison mère. Il a ensuite été développée par la startup toulousaine Jump, spécialiste de l ‘expérience client. Le dispositif est actuellement testé à Toulouse sur 400 logements vendus par Urbis (dont 350 situés dans Toulouse Intra Muros). « Nous nous donnons six mois pour la phase de test. L’objectif est de déployer ensuite la solution si elle fonctionne à tous les lots commercialisés par Bouygues et d’Urbis », conclut Lucie Vellas.
Béatrice Girard, Touléco
POC

partagez cet article !:

Laisser un commentaire