Eric Léandri, Qwant : « La création d’Occitanie data va permettre l’émergence de grandes idées »

eric-leandri-qwant-la-creation-doccitanie-data-va-permettre-lemergence-de-grandes-idees

En partenariat avec Touléco 

Inscrit dans le projet Occitanie data, Qwant a décidé d’implanter un nouveau data center en Occitanie. Son président, Eric Léandri, n’a pas encore communiqué sur son lieu d’implantation. Mais il en explique les répercussions. Interview.

Eric Léandri, pourquoi avez-vous choisi de vous implanter en Occitanie ?
L’Occitanie a décidé de créer Occitanie data et de réunir un grand nombre d’acteurs industriels comme Airbus et le Cnes. L’idée consiste à collecter l’ensemble des données d’une région entière issues d’entités publiques, privées ou du web. Nous contribuons à deux niveaux au sein du programme Occitanie data : la mise en place d’un data lake, un emplacement où vont arriver toutes les données, et des systèmes d’intelligence artificielle avec quatre pétaflops [1] qui permettront la mise en place d’algorithmes pour traiter les données collectées. Ces algorithmes vont créer des services qui seront utilisés pour améliorer le quotidien des citoyens. Ils pourront avoir accès en direct à la météo, le trafic, les places de parking disponibles, etc.
Quelle superficie occupera ce data center ?
Nous allons nous installer dans la structure d’un data center déjà existant. Il nous faut maintenant trouver le meilleur endroit où nous installer.
Justement, il y a des réflexions en cours sur le lieu d’implantation. Qu’est-ce qui pourrait faire pencher la balance entre Toulouse et Montpellier ?
Nous allons rechercher l’endroit où il sera plus facile de connecter la data et de la renvoyer. Nous aurons besoin de personnes pour gérer la maintenance et s’occuper des infrastructures, et donc le critère de la ressource humaine sera prioritaire. De nouvelles discussions notamment avec Occitanie data vont avoir lieu en juin.
En termes d’investissements, combien va coûter votre implantation en Occitanie ?
Au départ, ce genre de projet dépasse largement le million d’euro. Ensuite, les investissements vont augmenter avec l’usage. Plus vous avez de données, plus vous sollicitez le centre, et donc plus le coût augmente.
Combien d’emplois ce data center va-t-il générer ?
L’ensemble du projet Occitanie data, avec tous ces industriels et toutes ces données, va générer de l’emploi direct pour gérer les infrastructures mais aussi de l’emploi indirect puisque toutes les données et leur API [2] vont être répartis vers les PME, les grands groupes, mais aussi les collectivités et même les start-up. L’accès à toutes ces données va certainement permettre l’émergence de grandes idées.
Propos recueillis par Inès Osik, Touléco
[1] unité de mesure
[2] interface de programmation

partagez cet article !:

Laisser un commentaire