Katapult : l’agent quadruple

katapult-lagent-quadruple

Pourquoi quadruple ? Parce que Katapult – qui se présente comme « l’agent des startups » à l’export – a 4 implantations dans le monde. Explication.

Quadruple, c’est Boston, Montréal, Paris et Sao Polo. Quatre premières grandes villes, parce que Katapult a pour vocation d’aider les startups à trouver des débouchés commerciaux à l’international. Comme l’explique Eric-Pierre Dufour, un des fondateurs de l’entreprise et actuel CEO, Katapult se présente comme un « agent des startups », sur un modèle comparable à celui d’un agent de sportifs (métier que connaît bien Eric-Pierre Dufour, passionné de sport).

Pour l’heure, Katapult a deux principales offres : ses services d’agent et son programme « Fusion ». Avec le soutien financier de Bpifrance et en partenariat avec l’association du numérique en Occitanie, La Mêlée, l’agence va emmener une dizaine de startups occitanes à Montréal, du 3 au 9 juin prochains (voir l’article de MID e-news). 5 jours d’immersion  dans la capitale québécoise, au cours desquels elles auront notamment l’occasion de participer à l’événement « Movin’On », soutenu par Michelin.

Dans la continuité de cette mission, l’agence Katapult prépare l’ouverture de son propre accélérateur, fin 2019 à Montréal. Pour mémoire, l’agence Katapult a été créée en 2016. Parmi les fondateurs, on retrouve donc Eric-Pierre Dufour (ancien de VEOLIA et de CGI), mais aussi Elsa Bruyère (co-fondatrice la French Tech Montréal), Marie-Andrée Roger ou Sylvain Ethier.

Pascal Boiron, MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire