French Tech : Toulouse et Montpellier retenus, l’Occitanie à l’honneur

french-tech-toulouse-et-montpellier-retenus-loccitanie-a-lhonneur

Non seulement Montpellier et Toulouse font partie des 13 capitales French Tech, mais le Gard Perpignan et Pyrénées-Adour bonifient la performance occitane.

Toulouse et Montpellier font partie des 13 territoires sélectionnés pour être des « capitales French Tech ». En l’occurrence, la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est particulièrement bien lotie : outre Toulouse et Montpellier (celle-ci sous le nom « French Tech Méditerranée »), plusieurs centres régionaux sont mis à l’honneur : le Gard, Perpignan ou Pyrénées-Adour (Tarbes).

Dans cette nouvelle configuration, la French Tech donne les rênes des capitales à des groupements d’entrepreneurs dirigés par des chefs d’entreprise. A Toulouse, c’est ainsi Sandrine Jullien-Rouquié, la directrice de l’entreprise Ludilabel, qui mènera la French Tech locale, portée par une association de 9 entreprises. A Montpellier, c’est Frédéric Salles, patron de Matooma qui dirigera la French Tech Méditerranée, pilotée par une équipe de 7 entreprises.

MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire