Montpellier : LUNDI MATIN peut sourire

montpellier-lundi-matin-peut-sourire

Au cœur de la FinTech, LUNDI MATIN se développe auprès des acteurs du Retail, des Banques et des Clubs Sportifs.

C’est une drôle d’idée d’appeler son entreprise « LUNDI MATIN » ! Cela fait pourtant 12 ans que l’entreprise montpelliéraine fait son chemin et démontre que l’idée était bonne. Lorsqu’elle s’est lancée en 2007, LUNDI MATIN et le tandem fondateur, Gaëlle et Benjamin Chalande, arrivaient sur le marché déjà bien encombré des logiciels de gestion (avec comme concurrents, entre autres, Sage, Cegid, Ciel, EBP…). « Parce que les concurrents étaient nombreux et puissants, Lundi Matin a mis en avant les fondements de sa démarche : l’expérience des utilisateurs », explique Lionel Perrin, Responsable Marketing et Partenariats de LUNDI MATIN. En l’occurrence, Gaëlle et Benjamin Chalande ont commencé par développer cette solution pour leur propre usage, celle-ci étant destinée à un réseau de magasins franchisés. C’est ainsi qu’est né « LMB » (LUNDI MATIN Business), logiciel de gestion commerciale en ligne, disponible en mode « cloud » dès 2010.

Lionel Perrin, Responsable Marketing & Partenariats de LUNDI MATIN.

« Les principaux objectifs de LUNDI MATIN étaient et restent de proposer à la fois le plus de fonctions demandées par les utilisateurs et l’ergonomie la plus intuitive », précise Lionel Perrin.

Plus de 1 500 clients, de la TPE au Grand Compte

Dans un univers connu pour être « hyperconcurrentiel » (celui des logiciels de gestion et d’encaissement), LUNDI MATIN s’est hissé en s’appuyant sur les propositions de ses clients. C’est ainsi que sont nées les solutions RoverCash (en 2015, à destination des acteurs du commerce) et AirKitchen (début 2018, à la demande d’acteurs du monde de la restauration), qui sont en résumé des caisses enregistreuses tactiles sur tablettes.

Côté rayonnement, la société a beau être basée à Montpellier, elle ne veut pas se limiter aux frontières du Languedoc ou, mieux, de l’Occitanie : LUNDI MATIN a d’emblée visé sur l’échelon national. L’entreprise est passé de 22 à 38 collaborateurs en 2 ans et prévoit encore plusieurs recrutements sur cette année 2019. Elle vient aussi de passer le cap des 1 500 clients, TPE, PME et Grands Comptesdont plus d’un tiers utilise les connecteurs associés au e-commerce.

 

En ce qui concerne l’offre technique, LUNDI MATIN se focalise surtout sur l’intégration de fonctionnalités innovantes dans ses solutions (CRM avancée, cashless, paiement mobile, RFID, etc.). Pour accélérer son développement, LUNDI MATIN a trois objectifs majeurs en 2019 : les banques et acteurs de la fintech (qui distribuent ses solutions de caisse), les grands magasins et les clubs et événements sportifs professionnels. « Dans le sport, la montée en puissance de LUNDI MATIN est très forte : nous comptons d’ores et déjà parmi nos références des entités comme le Stade Français Paris, le Montpellier Handball ou l’AC Ajaccio. Nous comptons continuer à prendre des parts de marché cette année avec la constitution d’une équipe dédiée à ce secteur. », conclut Lionel Perrin. Dernières précisions : LUNDI MATIN est rentable depuis sa création et a financé tous ses investissements.

Pascal Boiron, MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire à AugustinAnnuler commentaire