ENVOI mise sur l’inclusion digitale

envoi-mise-sur-linclusion-digitale

Dédié au secteur adapté, le groupe ENVOI anticipe l’obligation de compter au moins 6% de personnes handicapées dès 2020 avec les CDD Tremplin.

A partir de janvier 2020, toutes les entreprises de plus de 20 salariés devront compter dans leurs propres effectifs au minimum 6% de personnes en situation de handicap, alors que nombre d’entre elles pouvaient jusqu’à présent être en conformité avec la Loi en sous-traitant une partie de leurs activités à des acteurs du secteur adapté. Afin d’accompagner les entreprises dans cette évolution, l’Etat a mis en place partout en France l’expérimentation des « CDD Tremplin ». Concrètement, ces contrats à durée déterminée ont une durée maximale de 24 mois et doivent permettre aux personnes en situation de handicap, éloignées de l’emploi, peu diplômées, d’être formées « en situation » et de les amener à un niveau « baccalauréat professionnel » ou Bac+2.

Pour la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, quatre entreprises adaptées ont été sélectionnées par l’Etat pour proposer des formations, dont le Groupe ENVOI, qui se présente comme la 1ère entité régionale « réunissant l’Insertion par l’Activité Economique et le Secteur Adapté ». Lancée par le ministère du Travail, cette expérimentation va durer jusqu’en 2022.

Dans ce contexte, le Groupe ENVOI se focalise sur le secteur du numérique et propose deux offres de services dédiées aux entreprises du digital : la première est « Tech’EASI » (proposée dès maintenant), un cursus permettant aux personnes d’avoir un rôle d’assistance et/ou de support informatique et d’assurer l’essentiel des métiers de technicien informatique (niveau baccalauréat professionnel) ; la seconde est « Digital Factory » (qui sera lancée le printemps prochain), dispositif destiné au développement et aux tests de logiciels (développement web, front end, back end, J2EE, PHP, méthode Agile, conception et réalisation de tests).

Le Groupe ENVOI prévoit 20 embauches à Toulouse et 20 autres à Nantes. Crédits photos : Autan-Blanc

Le Groupe ENVOI a choisi la filière du numérique pour deux raisons principales : « la première est que c’est un secteur qui a besoin de beaucoup recruter et qui connaît d’importantes difficultés pour le faire, la seconde est que les ESN (Entreprises de Services du Numérique) sont conscientes qu’elles ont un important retard à rattraper en ce qui concerne la proportion de personnes en situation de handicap dans leurs effectifs », explique Jean-Charles Devèze, Responsable de prestations au sein du Groupe ENVOI.

Par ailleurs, le Groupe ENVOI, présent à la fois en Occitanie et en Loire Atlantique avec 120 salariés, prévoit de recruter lui-même 20 personnes à Toulouse et 20 à Nantes cette année, sachant que le premier CDD Tremplin débutera à Toulouse dès ce début mars 2019.

Pascal Boiron, MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire