La Cellule, l’ancienne gendarmerie de Cuq-Toulza reconvertie en espace de coworking

la-cellule-lancienne-gendarmerie-de-cuq-toulza-reconvertie-en-espace-de-coworking

Un nouvel espace de coworking a été inauguré à Cuq-Toulza à l’initiative de la Communauté de communes Sor et Agout. La Cellule a pour vocation d’accueillir des professionnels souhaitant trouver un environnement leur permettant de développer leur business et leurs relations.

En partenariat avec Touléco 

Sur la photo : Didier Cathala, élu de Puylaurens et membre de la commission de développement économique de la Communauté de communes Sor et Agout, KathyThiam, co-gérante de la structure « Les Ateliers », Aurélie Hérisson, chargée de développement économique et Isabelle Dizier, chargée de l’accueil à La Cellule. Crédits : Ph.F – ToulÉco

En partenariat avec Touleco (Tarn) et la communauté de communes SOR at Agout

Neuf postes de travail, dont un bureau isolé et une salle de réunion. Depuis le 10 décembre, la commune de Cuq-Toulza sur la RN 126 entre Toulouse et Castres accueille un espace de coworking de 90 m². Situé au rez-de-chaussée de l’ancienne gendarmerie, l’immeuble a été racheté par la Communauté de communes Sor et Agout (CCSA) qui a baptisé le nouvel espace « La Cellule ». Les travaux de rénovation du bâtiment ont nécessité un investissement de 224.000 euros. En plus de l’espace de coworking, le complexe comprend une boulangerie et des logements sociaux à l’étage.

« Son ouverture s’inscrit dans le cadre du schéma de développement économique, avec à la clé la volonté de développer l’immobilier d’entreprises et la création d’emplois sur notre périmètre », explique Didier Cathala élu de Puylaurens et membre de la commission de développement économique de la CCSA. Après avoir mené une enquête d’opportunités auprès de 400 entreprises du territoire, la collectivité a décidé d’implanter son premier espace de coworking à Cuq-Toulza, à mi-chemin entre les préfectures du Tarn et de la Haute-Garonne. Ce qui lui permet d’être au contact de trois communautés d’agglomération, dont Toulouse Métropole, et surtout d’être relié au haut-débit.

Un an avant de faire le bilan

« Les profils qui peuvent être utilisateurs de La Cellule sont les professionnels indépendants, des salariés d’entreprises en déplacements ou des sociétés installées sur le territoire à la recherche d’espaces pour tenir des réunions ou effectuer des recrutements », détaille Kathy Thiam, co-gérante de la structure Les Ateliers en charge de l’animation de La Cellule. L’endroit est équipé d’un coin cuisine, et les professionnels bénéficient du haut débit ainsi que d’outils d’impression ou de numérisation. La location se fait à la demi-journée, à la journée ou au mois.

Les élus de la Communauté de communes Sor et Agout vont scruter avec attention l’activité de La Cellule : « on se donne un an pour faire un bilan de l’opération », affirme Didier Cathala, qui imagine également l’organisation et le tenue de petits-déjeuners sur des thématiques dédiées, des animations professionnelles, des formations, des rencontres (pitch ou team building) ou des réunions de chantiers. « L’objectif est de rendre le lieu convivial, il s’adresse autant aux entreprises qu’aux particuliers », souligne encore Didier Cathala. Ce dernier n’exclut pas, si l’activité du tiers-lieu de Cuq-Toulza est pérenne, d’ouvrir d’autres espaces de coworking sur le territoire de la CCSA.

Philippe Font, Touléco

Journées portes ouvertes

Afin de faire découvrir et connaître le nouvel espace de coworking La Cellule , des journées portes ouvertes sont organisées les 25 et 26 janvier. Le vendredi 25janvier est consacré exclusivement à l’accueil des entreprises et le samedi 26 janvier, professionnels et grand public pourront visiter les installations. Infos :  ww.communautesoragout .fr et lacellule81@gmail.com

 

partager cet article:

Laisser un commentaire