Laurent Plainecassagne, Datakode : « Conserver la précision métrique tout en diminuant la taille des fichiers »

laurent-plainecassagne-datakode-conserver-la-precision-metrique-tout-en-diminuant-la-taille-des-fichiers

En amont de l’édition 2018 de Géodata, Laurent Plainecassagne, patron de Datakode, répond aux questions de MID e-news. 

Laurent Plainecassagne, patron de Datakode.

Spécialisée dans la cartographie numérique, l’entreprise Datakode sera présente lors de l’édition 2018 de Géodata, qui aura lieu à Toulouse le 11 décembre prochain. Entretien.

  • Quels types de données vous intéressent et comment les produisez-vous ?

Laurent Plainecassagne : Nous disposons d’expertise en traitement de données géographiques. En 2016, le cabinet de géomètres-experts Valoris nous a sollicité pour exploiter en mode web les données laser 3D qu’il produit. Depuis, nous avons développé ce savoir faire pour fournir à différents autres maîtres d’ouvrage des services internet simples et faciles d’accès, capables de proposer des visites virtuelles et des mesures en 2D ou 3D.

  • Quels principaux usages sont faits de ces données ?

Laurent Plainecassagne : Les principaux usages sont le fait des maîtres d’œuvre, des architectes et des gestionnaire de bâtiment. Les démarches en mode BIM (ndlr : Building Information Modeling)  impliquent une grande consommation de données géographiques et vectorielles pour les plans et maquettes 3D.

–        Pouvez-vous donner deux exemples des utilisations de ces données chez vos clients et les avantages qu’ils en ont tirés ?

Laurent Plainecassagne : L’usage des nuages de points (scanner laser) permet de collecter des milliers de données. Nos traitements permettent de conserver la précision métrique tout en diminuant la taille des fichiers. Par exemple vous pouvez visiter un bâtiment en circulant dans des photos, mesurer la pente du sol, la hauteur des plafonds ou les surfaces d’une pièce. Cela évite des déplacements inutiles et cela favorise les échanges via un simple navigateur Internet.

Propos recueillis par Pascal Boiron, MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire