E-santé : New Health Community lance le robot Charlie

e-sante-new-health-community-lance-le-robot-charlie

Doté de multiples applications et bardé d’objets connectés, Charlie est un robot autonome  au service des patients et du personnel médical. Une première en France.

 

En janvier 2019, la startup toulousaine présentera Charlie au CES de Las Vegas.

 

Créée en septembre 2017 par Nicolas Homehr, médecin, spécialisée dans la digitalisation de la santé, la startup toulousaine New Health Community a conçu Charlie. Premier du genre en France, ce robot médical qui se déplace de façon autonome peut être contrôlé à distance depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur, ou piloté directement via son écran de 24 pouces. Sa mission : faciliter la communication entre le patient et son équipe médicale, afin de leur apporter confort et soulagement. Pour cela, Charlie est doté de différentes applications et objets connectés. Ainsi, une application de vidéo conférence permet au patient de contacter directement son médecin et le personnel soignant. Le robot intègre également des applications de sophrologie pour la relaxation et la gestion de la douleur, ainsi que des jeux sociaux ou des vidéos explicatives sur YouTube. Il dispose en outre d’une batterie d’objets connectés (tensiomètre, oxymètre, stéthoscope…) que le patient peut utiliser pour devenir acteur de sa santé.

Une prise en compte des différents handicaps

Autre particularité de ce robot inédit : il est capable de s’adapter aux éventuelles déficiences des patients. Par exemple, en cas de déficience visuelle, il aide la personne à se déplacer grâce à des instructions sonores. Il peut aussi fournir des instructions visuelles (cartes, images, vidéos…) pour guider les personnes malentendantes et dispose d’une application de pictogrammes pour faciliter l’échange avec les patients souffrant de limitations cognitives ou d’autisme. De la même manière, le robot est en mesure d’adapter le positionnement de ses indications sur l’écran pour les personnes en fauteuil roulant.

Depuis son lancement cet automne, la startup toulousaine a signé des partenariats avec des facultés de médecine dans toute la France. En janvier 2019, elle présentera Charlie au CES de Las Vegas.

 

Chantal Delsouc, MID e-news

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire