L’Ecole des Mines d’Alès se dote d’un département dédié à l’IA

lecole-des-mines-dales-se-dote-dun-departement-dedie-a-lia

Créée en 1843 à Alès, IMT Mines Alès s’y est développée et s’est adaptée aux évolutions du monde industriel et de la société. Prochaine illustration, l’ouverture en janvier prochain, d’un nouveau département dédié à l’intelligence artificielle.

 

Crédit Mines Alès DR.

En partenariat avec Touléco 

Pour accueillir son nouveau département dédié à l’intelligence artificielle, l’IMT Mînes Alès va repenser certains de ses domaines d’excellence à l’horizon 2019. « Nous nous devons de rester perpétuellement à l’écoute du monde de l’entreprise, sans toutefois trop anticiper », note Michel Ferlut, le directeur des études de l’école. Cet établissement forme chaque année 1100 étudiants. « Notre cursus principal est celui d’ingénieur généraliste. Un profil hybride entre sciences et entreprise ! Nous les formons pendant trois semestres à la gestion, au management et aux sciences de l’ingénieur afin qu’ils acquièrent une bonne connaissance du monde de l’entreprise. Les trois semestres suivants sont dédiés à l’une des six filières d’excellence de l’école, afin que chaque futur diplômé puisse se doter d’une coloration dans un domaine particulier. » 230 ingénieurs sortent chaque année diplômés de l’École des mines d’Alès avec un taux d’intégration « excellent », puisque 60% d’entre eux sont embauchés dans les six mois qui précèdent leur sortie ; 96% un mois après avoir obtenu leur diplôme.

Le Big Data et le Machine Learning à l’honneur

Dès le mois de janvier 2019, un nouveau département dédié à l’intelligence artificielle avec des options Big Data et Machine Learning va être mis en place. « Ce sont aujourd’hui des compétences très recherchées par les entreprises », constate Michel Ferlut. « Nous avons travaillé avec Telecom ParisTech, acteur de référence sur le sujet, à la mise en place de ce cursus. Cette création nous a imposé de remettre à jour plusieurs de nos spécialités. En deux ans, nous avons revu six départements. Nous nous sommes repositionnés sur des thèmes innovants, et nous avons remis en avant depuis l’an dernier celui dédié aux ressources minérales, puisqu’il s’agit d’une niche de marché qui intéresse aujourd’hui les entreprises. » À l’horizon 2019, le hub créativité va également être inauguré. Cet espace emblématique de l’école se déploiera sur 1800 m². Ce sera un lieu de convergence entre les étudiants, les chercheurs, les porteurs de projet, les entreprises et même les artistes. Il illustrera l’autre point fort de l’École des mines d’Alès : la créativité !

 

Agnès Frémiot

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire