La Startup tarnaise Numanis reçoit le Prix de la France des Solutions

la-startup-tarnaise-numanis-recoit-le-prix-de-la-france-des-solutions

Créée en octobre 2017, la startup tarnaise Numanis a été récompensée par le Prix de la France des Solutions pour sa plateforme d’habillage des sites Internet pour les « exclus » du numérique.

Eric Gayraud, fondateur et dirigeant de Numanis.

La startup tarnaise Numanis a été créée voici juste un an, en octobre 2017. La jeune entreprise est dédiée à « l’inclusion numérique » via un habillage spécifique des sites web. Concrètement, Numanis a développé un module qui permet de rendre les sites Internet accessibles « aux 40% de la population qui se trouvent en difficulté numérique », explique Eric Gayraud, fondateur de l’entreprise (inexpérience du numérique, daltonisme, DMLA, épilepsie photosensible, cataracte, presbytie, dyslexie, Alzheimer et troubles de la mémoire, déficiences des capacités de concentration, tremblements et maladie de Parkinson, manque de précision des gestes, arthrose, difficultés générationnelles, illettrisme, etc…). MID e-news avait présenté Numanis dès le printemps 2018 (voir l’article ici), avant qu’elle devienne finaliste des Trophées de l’Economie Numérique et reçoive le prix « Coup ce Cœur Innovation Sociale Humanis » en juillet 2018.

Le développement de ce module a demandé plus de trois années de R&D à Eric Gayraud, spécialiste de la e-santé et du numérique depuis plus de 20 ans et par ailleurs professeur d’informatique à l’antenne castraise de l’Université toulousaine Paul Sabatier.

Voici quelques jours, Numanis a reçu à Paris le 1er Prix de la France des Solutions, dans la catégorie « Science & Tech », devant un parterre de 500 personnes, dont la ministre du travail, Muriel Pénicaud, la maire de Paris, Anne Hidalgo ou encore la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse. Conçue à l’origine pour le domaine de la santé, la solution de Numanis pourrait rapidement conquérir de nouveaux marchés. « Cette récompense va nous permettre d’accélérer la commercialisation de notre solution dans d’autres secteurs, tels que le tourisme », conclut Eric Gayraud.

Pascal Boiron, MID e-news

partager cet article:

Laisser un commentaire