Toulouse : OAlley ouvre de nouvelles voies de mobilité

toulouse-oalley-ouvre-de-nouvelles-voies-de-mobilite

 

La startup toulousaine OAlley a développé une carte interactive capable de tracer des zones de temps. Elle permet de savoir où il est possible d’aller depuis une adresse de départ, pour un temps de trajet imparti et selon le mode de transport choisi.

 

A Toulouse, où peut-on aller en 1 heure à vélo depuis la place du Capitole ?

 

Rien à voir avec Mappy. La solution développée par OAlley ne vous guidera pas d’un point A vers un point B, mais d’un point de départ vers de multiples destinations d’arrivée en fonction du temps de trajet défini et de votre moyen de transport. A l’origine de ce projet : Dan Faudemer, diplômé de l’Institut Polytechnique – Phelma de Grenoble, qui a notamment travaillé chez Freescale et NXP Semiconductors comme Digital Designer Engineer avant de développer OAlley. « Au départ, j’ai créé ce site pour résoudre un problème personnel. Je devais emménager à Toulouse et ma compagne habitait Nancy, soit à une dizaine d’heures de voiture… D’où l’idée de nous retrouver dans des destinations à mi-chemin. Pour cela, j’ai développé une carte interactive capable de tracer des zones de temps de 5 h au départ de Toulouse et de Nancy », raconte Dan Faudemer.

Deux ans plus tard, la plateforme OAlley accueille 20 000 visiteurs par mois et a déjà calculé plus de 3 millions de zones de temps. Elle supporte différents modes de transport (marche, vélo, voiture, poids lourd,  transports en commun) et couvre toute la France.

Des solutions métiers en marque blanche

« Autour de la carte interactive, nous avons développé des services complémentaires, comme la possibilité d’extraire les villes et les codes postaux, ainsi qu’un outil d’étude marché qui permet d’obtenir des données sur la population, l’emploi, le logement ou le tourisme dans une zone de temps ou de chalandise donnée, explique Dan Faudemer. Nous proposons notre solution SaaS en marque blanche aux entreprises de  secteurs variés : le transport par exemple, pour définir des zones de livraison, ou encore la sécurité pour délimiter le périmètre d’intervention des agents de sécurité. »

Accompagnée par le pré-incubateur Le Starter depuis cet automne, OAlley vient de développer la version anglaise de son site pour étendre son rayonnement à l’international.

 

Chantal Delsouc, MID e-news

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire