Castelnau d’Estretefonds : Brico Privé déploie sa nouvelle plateforme sur 8 500 m²

castelnau-destretefonds-brico-prive-deploie-sa-nouvelle-plateforme-sur-8-500-m%c2%b2

Objectif annoncé par l’e-commerçant : porter sa capacité d’expédition à 200 000 colis mensuels.

 

Cette plateforme de nouvelle génération, où de nouveaux espaces seront en partie automatisés, abritera une gare de tri autonome.

 

Le spécialiste de la vente privée d’équipements de bricolage, jardinage et aménagement intérieur a inauguré le 20 septembre sa nouvelle plateforme logistique multimodale à Eurocentre, sur la commune de Castelnau d’Estretefonds.  8 500 m² de nouveaux entrepôts destinés à accompagner le développement de l’enseigne (100 M€ de CA en 2017), qui revendique une croissance de 40% en 2018, en réduisant ses délais de livraison pour optimiser l’expérience client.  « Le client recherche une expérience irréprochable poussée par les majors du e-commerce. Dans les métiers du bricolage et encore plus en vente privée, la nature des produits requière donc  une maitrise de toute la chaine », souligne dans un communiqué Marc Leverger, Directeur Général en charge des opérations de Brico Privé.

Automatisation progressive des chaines de production

Cette plateforme de nouvelle génération, où de nouveaux espaces seront en partie automatisés, abritera une gare de tri autonome. Dans un deuxième temps, un système d’emballage autonome, permettant de préparer des cartons sur-mesure y sera également installé.  « En 2021, nous avons pour objectif d’expédier 90% de nos commandes en moins 24h. Mais l’enjeu pour nous est d’arriver à ce résultat sans dénaturer notre business modèle de la vente privée, précise Julien Boué, Président de Brico Privé. Pour cela nous devons associer à nos capacités logistiques, des algorithmes permettant de faire des prévisions de vente les plus justes et les plus dynamiques possibles. Nous les fournirons à nos partenaires industriels pour qu’ensemble nous améliorions l’expérience client. » Côté investissement, l’e-commerçant annonce le chiffre d’1,2 million d’euros sur 2 ans pour la partie logistique. Un montant auquel vient s’ajouter le financement d’une équipe data dédiée au développement de la plateforme.

 

Chantal Delsouc, MID e-news

Partager cet article:

Laisser un commentaire