Montpellier : Matooma vise 5 nouvelles implantations européennes

montpellier-matooma-vise-5-nouvelles-implantations-europeennes

Après les Etats-Unis en 2015 et l’Espagne en 2017, la startup montpelliéraine prévoit de s’installer dans 5 nouveaux pays européens en 2019.

 

Frédéric Salles, Président de Matooma et John Aldon, co-fondateur

 

Spécialisée dans la connexion et la gestion des objets connectés par carte SIM, Matooma affiche de solides ambitions européennes. Déjà implantée en Espagne, où elle revendique plus d’une cinquantaine de clients, la startup montpelliéraine prévoit en effet de s’installer en Suisse, en Allemagne, en Italie, en Belgique et au Luxembourg en 2019.

Une nouvelle plateforme de « device management »

Fondée en 2012 par Frédéric Salles, Nadège Salles et John Aldon, Matooma a réalisé 8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 avec 47 salariés. 15 recrutements supplémentaires sont programmés par la startup, qui anticipe un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros pour 2018. Elle lancera à l’automne une nouvelle plate-forme de « device management », permettant de piloter et gérer les objets connectés à distance. A l’international, l’objectif de Matooma est de réaliser 1 M€ de chiffre d’affaires par pays d’ici 3 ans.

 

Chantal Delsouc, MID e-news

Partager cet article:

Laisser un commentaire