Montpellier : JobsTIC donne la parole aux femmes du numérique !

montpellier-jobstic-donne-la-parole-aux-femmes-du-numerique

Blogueuse, développeuse, data scientist, chief data officer…  Si elles restent encore largement minoritaires, les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les nouveaux métiers du web. Elles livreront le 20 mars sur le Forum JobsTIC des témoignages passionnés et passionnants dans le cadre d’un Meet-up dédié aux femmes du numérique.

28 % : c’est aujourd’hui la proportion de femmes qui exercent dans le digital en France (source : Syntec Numérique). Dans le monde, la part de ces « oiseaux rares » atteindrait quant à elle 31 %, selon les chiffres compilés par le cabinet américain Gartner le 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée de la femme. En l’occurrence, ces chiffres révèlent une situation toujours aussi paradoxale, puisque si les filles réussissent brillamment dans les filières scientifiques durant leurs études secondaires, peu d’entre-elles au final s’orientent vers des formations supérieures et des métiers dans les nouvelles technologies. « C’est simple, nous étions 25 % de filles durant ma formation en licence et j’étais la seule sur les 11 étudiants de ma promotion de Master 1 », raconte Anissa Chaibi, titulaire d’une licence Miage (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) et d’un Master 2 en technologie informatique appliquée à l’imagerie médicale, aujourd’hui consultante spécialisée dans le développement d’applications web et mobile.

« Certains métiers numériques se sont « féminisés », notamment ceux qui touchent à la création, à la communication ou encore à la planification de projets, mais le domaine de la programmation par exemple reste très masculin », constate de son côté Cristelle Gasperetti.  Après 17 ans passés dans la formation professionnelle, la jeune femme diplômée d’un Master en ingénierie de pédagogie multimédia et planification de projet, s’est spécialisée dans le neuro-learning et a créé le cabinet de conseil E-Learning Facilities, rejoignant ainsi le cercle étroit des femmes managers du numérique. « Le secteur du digital ne fait pas exception à la règle, le constat est le même dans le domaine du droit, où les femmes qui occupent des postes hiérarchiquement élevés restent minoritaires », souligne Myriam Criquet, juriste et manager du numérique, par ailleurs responsable du développement et référente  Droit et Management Libres de l’association Montpel’libre.

Si selon Gartner, seuls 13 % des DSI sont aujourd’hui des femmes, l’émergence de nouveaux métiers numériques et la pénurie de profils associés devrait favoriser la mixité du secteur au cours des prochaines années. D’ores et déjà, le métier de chief data officer est celui où les femmes sont les plus représentées : 18%, selon l’institut d’étude qui estime que cette proportion s’établira à 33 % à l’horizon de 2021.

Chantal Delsouc, MID e-news

Plus d’info sur le Forum JobsTIC Montpellier ici

 

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire